Nouvelles

Observatoire d'Allegheny

Observatoire d'Allegheny


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

L'observatoire d'Allegheny est l'une des principales institutions de recherche astronomique aux États-Unis et dans le monde. La grande structure néo-classique est située à Riverview Park, à quatre milles au nord du Triangle d'Or au centre-ville de Pittsburgh, et à huit milles de l'Université de Pittsburgh, dont elle fait partie. L'origine de l'observatoire Allegheny remonte à 1859, lorsqu'un groupe de des citoyens partageant les mêmes idées - à l'origine trois et plus tard 29 - ont formé l'Allegheny Telescope Association, par curiosité d'observer les étoiles et d'autres phénomènes astronomiques. C'est cette réponse inattendue qui a pratiquement changé le destin de ce qui aurait pu rester un modeste club d'observation des étoiles. Bientôt, l'association a été réorganisée sous le nom d'Allegheny Observatory Society. En temps voulu, la colline est devenue connue sous le nom de Observatory Hill et, entre 1890 et 1908, est également devenue le campus de l'Université Western de Pennsylvanie - maintenant l'Université de Pittsburgh. Finalement, l'observatoire a été acquis par l'université en tant qu'ajout à son département d'astronomie. Le bâtiment actuel du parc Riverview a été construit en 1912, 12 ans après la pose de sa pierre angulaire. Lorsque le bâtiment a été achevé, l'observatoire était équipé de trois télescopes, qui sont tous toujours utilisés en permanence. et un long couloir menant à un plus grand dôme situé à l'extrémité opposée. Le premier étage abrite un amphithéâtre, des laboratoires, des chambres d'hôtes et une bibliothèque technique. Tout au long de son histoire, l'Observatoire d'Allegheny a été un centre névralgique de recherche et de développement. Parmi les autres contributions célèbres de l'observatoire, citons le "Allegheny Time System", la recherche spectroscopique des anneaux de Saturne et diverses inventions d'astrométrie de haute précision. Aujourd'hui, l'observatoire combine efficacement les dernières technologies et données du passé en poursuivant de nouvelles découvertes tout en maintenant sa réputation de pionnier de la recherche astronomique. Pour sensibiliser le public aux bases de l'astronomie et de l'espace, l'observatoire propose des visites hebdomadaires. De plus, une journée portes ouvertes spéciale est organisée une fois par an – généralement au début de l'automne – lorsque les trois télescopes sont disponibles pour le public.


L'EspaceTour De Garde

Le film historique, "Undaunted: The Forgotten Giants of the Allegheny Observatory", sera projeté dans la région de Pittsburgh sur WQED-TV 13.1 CE SOIR, jeudi soir 9 mai 2013 à 20h00. EDT.

Ce film raconte l'histoire de l'observatoire d'Allegheny, l'observatoire astronomique vieux de 150 ans situé sur le côté nord de Pittsburgh, le plus grand observatoire astronomique dans les limites de la ville d'une grande ville américaine.

Le documentaire fournit une histoire fascinante de la façon dont l'Observatoire d'Allegheny, qui a commencé ses observations à l'emplacement d'origine le 27 novembre 1861 avec un financement très limité, est devenu un leader de la recherche astronomique et a en fait été le pionnier du nouveau domaine scientifique de l'astrophysique. Le film met également en lumière les trois scientifiques qui ont fait la renommée de l'installation : Samuel Pierpont Langley, John Brashear et James E. Keeler. Le film d'une heure comprend des entretiens avec Arthur Glaser (historien de l'Observatoire), Nancy Robinson (responsable commerciale de l'Observatoire à la retraite) et le directeur de l'Observatoire à la retraite George Gatewood.

Bien que la projection de ce film historique ce soir ne soit diffusée que sur la station de télévision éducative de Pittsburgh, le réseau américain de médias publics distribuera le film à d'autres stations de télévision éducatives et publiques à travers le pays, pour une diffusion future à partir du 19 mai. Personnes dans d'autres régions du pays devraient regarder leurs programmes télévisés pour connaître la date et l'heure de la projection du film dans leur région.

L'éditeur du blog SpaceWatchtower, Glenn A. Walsh, a participé à la production de ce film en tant que consultant historique.

Vous pouvez en savoir plus sur le film sur le site officiel du film :

Article de presse sur le film, dans Pittsburgh Tribune-Review :

Article de presse sur le film, dans Pittsburgh Post-Gazette :

Source : Glenn A. Walsh Reportage pour SpaceWatchtower, un projet des Amis du Zeiss.


L'EspaceTour De Garde

La vidéo tant attendue, Indomptables, les géants oubliés de l'observatoire d'Allegheny, est maintenant disponible à la vente sur DVD. La musique du film est disponible sur CD et en téléchargement Mp3, et un livre de 74 pages de photographies d'art de l'Observatoire d'Allegheny peut également être acheté.

Indomptables, les géants oubliés de l'observatoire d'Allegheny raconte l'histoire d'un centre de recherche scientifique vieux de 150 ans, qui est le plus grand observatoire astronomique dans les limites de la ville d'une grande ville américaine ! Cela inclut les réalisations étonnantes des astronomes Samuel Pierpont Langley, James E. Keeler et John A. Brashear, qui ont aidé l'Observatoire Allegheny à devenir un leader dans la recherche astronomique et à être le pionnier du nouveau domaine scientifique de l'astrophysique.

Ce film d'histoire a été présenté en première le soir du 18 avril devant un large public au Heinz History Center de Pittsburgh. La production du DVD du film avait été retardée, mais le DVD est maintenant disponible et peut être acheté sur ce lien :


L'histoire oubliée de l'Observatoire d'Allegheny

Dan Handley a toujours rêvé d'éduquer le profane sur la science. Titulaire d'un doctorat en génétique de Pitt, il est une véritable anomalie dans le monde de la production cinématographique.

Consultant en biotechnologie le jour, Handley est plus qu'un simple cinéaste. Une chaîne d'événements dans sa vie a suscité ces deux intérêts, ce qui l'a conduit à l'idée de son premier film documentaire.

"Undaunted: The Forgotten Giants of the Allegheny Observatory" révèle les réalisations scientifiques des célèbres innovateurs de Pittsburgh, Samuel Langley et John Brashear. Les racines du documentaire à Pittsburgh sont profondes. L'acteur local David Conrad (qui est apparu dans "Wedding Crashers" et "CSI Miami") sert de narrateur, et Bill Peduto, un conseiller municipal de Pittsburgh, a travaillé aux côtés de Handley en tant que producteur exécutif. Le film présente également des entretiens avec le célèbre astrophysicien Neil deGrasse Tyson.

En 2000, Handley a déménagé à Pittsburgh après s'être inscrit à un programme de maîtrise en logique et en informatique à l'Université Carnegie Mellon. Après avoir remarqué l'observatoire d'Allegheny, Handley s'est senti mis au défi d'en savoir plus. Cependant, il n'avait jamais entendu parler d'un observatoire à Pittsburgh, et chaque fois qu'il interrogeait les gens sur la petite structure de pierre avec des dômes jumeaux niché au sommet de l'Observatoire Hill, le mieux qu'il obtint était de vagues références.

Handley a fait des recherches en ligne et a découvert certaines des découvertes révolutionnaires qui ont été faites dans son propre jardin. Mais ce n'est qu'après avoir fait une visite guidée qu'il a réalisé la richesse historique de l'Observatoire d'Allegheny.

"Voici quelque chose qui a contribué à l'histoire du monde, et pourtant il n'a jamais été rendu public", a déclaré Handley. "C'était célèbre il y a 100 ans, et il a été perdu - l'histoire a été perdue pour la conscience publique." Avant "Undaunted", personne n'avait couvert l'Observatoire d'Allegheny en profondeur.

En produisant le film, qui a fait ses débuts en avril 2012, Handley a aidé l'observatoire à poursuivre sa mission d'éducation, de recherche et de sensibilisation communautaire. Depuis le 19 mai, Undaunted a été proposé par American Public Television à plus de 350 chaînes de télévision publiques à travers le pays. Cela a apporté une grande visibilité à l'observatoire, qui offre de nombreuses opportunités de recherche aux étudiants de Pitt. En septembre, le Carnegie Science Center a projeté le film pour la première fois au Planétarium de Buhl. Les projections du film auront lieu le premier samedi de chaque mois à 18h.

En février dernier, le Science Center a invité Handley à un événement Café Scientifique, qui comprenait une projection du film et une séance de questions-réponses de suivi. Selon Robert Marshall, coordonnateur du développement des programmes du planétarium, cette soirée a été l'événement Café scientifique le plus fréquenté que le Centre des sciences ait jamais vu.

«Depuis, les gens ont appelé pour demander quand ça allait rejouer, donc nous savons que le public s'y intéresse généralement. Nous voulions donc fournir un lieu permanent pour le film », a déclaré Marshall.

Le bâtiment actuel, connu sous le nom d'Observatoire Allegheny, se dresse depuis cent ans dans le parc Riverview. Avant cela, l'observatoire était situé sur le côté nord de Pittsburgh. "L'observatoire est désormais plus un musée qu'un centre de recherche", a déclaré David Turnshek, professeur d'astrophysique et de cosmologie à Pitt et actuel directeur de l'Observatoire.

Cela n'a cependant pas toujours été le cas. Dans les années 80 et 90, lorsque George Gatewood était directeur, l'observatoire était l'un des principaux centres d'astrométrie : la branche de l'astronomie qui cherche à mesurer les positions et les mouvements des corps célestes. Ce processus a été encouragé par le télescope de dégel.

"En fait, jusqu'en 1990, [Thaw était] le télescope le plus performant au monde pour mesurer les distances par rapport aux étoiles proches", a déclaré Turnshek. L'observatoire d'Allegheny a également contribué à la découverte d'exoplanètes ou de planètes situées juste à l'extérieur du système solaire. Pluton est désormais considérée comme une exoplanète.

L'astrométrie n'est pas le seul titre de gloire de l'observatoire. Handley a également entrepris la lourde tâche d'exposer le travail de quelques géants oubliés. Dans « Undaunted », il met en lumière les percées scientifiques de deux hommes : Samuel Langley et John Brashear.

Pour un natif de Pittsburgher, les noms Langley et Brashear devraient être familiers. Deux écoles de la ville portent le nom : Brashear comme lycée, Langley maintenant comme école primaire et aussi comme bâtiment sur le campus de Pitt. Il est assez peu probable, cependant, que le Pittsburgher moyen connaisse bien les contributions gigantesques que ces deux hommes ont apportées à la science et à l'histoire du monde.

On se souviendra toujours des frères Wright comme des pères de l'aviation. Wilbur et Orville, cependant, n'étaient pas ceux qui découvraient les règles physiques du vol mécanique et les écrivaient. Langley a élaboré des équations traitant des propriétés physiques des courants d'air et de la puissance requise pour le vol. Sans ce travail révolutionnaire, il aurait été impossible de concevoir des avions. "Toutes les recherches de [Langley] et son manuel sur le vol ont eu lieu à l'observatoire d'origine ici à Pittsburgh", a déclaré Handley.

Langley a considérablement amélioré les capacités de l'observatoire lorsqu'il est devenu son premier directeur académique en 1867. Il a installé un petit télescope de transit qui a été utilisé pour observer les positions des étoiles lorsqu'elles traversent le méridien céleste, ou le point dans le ciel directement au-dessus d'un observateur. À l'aide d'observations astronomiques effectuées à l'observatoire, Langley a également conçu une nouvelle norme de temps pour faciliter la coordination sur les chemins de fer du pays. Ce fut le début du système de fuseaux horaires que nous connaissons aujourd'hui.

Langley a également été l'un des premiers à piloter une machine volante mécanique. Un drone aérien qu'il a conçu est exposé dans le hall Posvar. « Langley pensait toujours scientifiquement, [inventant] de nouvelles approches de choses auxquelles les autres n'avaient pas pensé auparavant. Il l'a fait avec l'astrophysique, et il l'a fait avec l'aviation », a déclaré Handley.

Brashear, le deuxième géant oublié, était indispensable dans le développement d'Einstein de la théorie de la relativité.

"Si Langley était en quelque sorte l'inventeur de génie ou le concepteur d'idées, Brashear était l'implémenteur, le maître luthier", a déclaré Handley. Tout en travaillant comme mécanicien de chantier à Pittsburgh, Brashear a cherché un meilleur moyen de poursuivre son amour de l'astronomie la nuit. Étant trop pauvre pour acheter un télescope, il a construit son propre atelier, et finalement son propre réfracteur.

Quelques années plus tard, il travaillait à temps plein à la conception d'instruments scientifiques, dont des télescopes, une profession qui lui a progressivement valu le respect dans le monde entier. En 1898, il devint directeur de l'observatoire, pour quitter son poste en 1900 pour devenir chancelier par intérim à l'Université Western de Pennsylvanie, maintenant connue sous le nom d'Université de Pittsburgh.

"C'est une histoire inspirante, dans un sens, de quelqu'un qui voulait juste faire quelque chose de si mal pour comprendre l'astronomie, qu'il a tout fait lui-même. Mais au cours du processus, il a fini par apprendre à devenir un maître luthier », a déclaré Handley.

En fait, les instruments optiques de Brashear étaient si précis qu'ils étaient recherchés dans la célèbre expérience Michaelson-Morley. L'expérience, qui est souvent considérée comme le point de départ de la deuxième révolution scientifique, a tenté de détecter le mouvement relatif de la matière à travers le "vent d'éther". Les résultats négatifs ont aidé à écarter la théorie de l'éther répandue et ont incité de nouvelles recherches qui ont finalement conduit Einstein à formuler sa théorie de la relativité.

"Undaunted" est un hommage à ces deux hommes qui, par pure détermination, ont changé le monde. Vraiment, ce sont deux hommes que l'histoire ne doit jamais oublier. Mais c'est aussi un hommage à un bâtiment – ​​un bâtiment désormais immortalisé à jamais qui a connu plus de cent ans de triomphe scientifique.


Télescopes fabriqués par ou télescopes utilisant des optiques fabriquées par La société John A. Brashear et les entreprises qui lui succèdent

* Télescope réfracteur Brashear de 6 pouces - Construit pour le district scolaire de Pittsburgh vers 1901 et installé dans un nouvel observatoire au sommet de l'école primaire Sterrett dans le quartier Point Breeze de la ville en 1902 ou 1903. Cet observatoire a été démantelé vers les années 1950 le sort de ce télescope est inconnu. Plus d'information.

* Télescope réfracteur Brashear de 11 pouces, commandé par Andrew Carnegie pour les étudiants des Carnegie Technical Schools/Carnegie Institute of Technology (maintenant Carnegie Mellon University) pour voir la comète de Halley en 1910. Maintenant exploité pour les soirées publiques au Nicholas E. Wagman Observatoire à Deer Lakes Park à environ 20 miles au nord-est de Pittsburgh, par l'Association des astronomes amateurs de Pittsburgh. Plus d'informations.

* L'observatoire Ralph Mueller du Cleveland Museum of Natural History - télescope réfracteur de 10 1/2 pouces construit par la Warner & Swasey Co. de Cleveland en 1899. Le célèbre J.A. Brashear Company de Pittsburgh, Pennsylvanie a mis à la terre l'optique du télescope.

* Télescope Irving Porter Church (télescope réfracteur de 12 pouces) à l'Observatoire Fuertes de l'Université Cornell, Ithaca, New York. L'Observatoire de Fuertes a été construit en 1917, tandis que les lentilles de la lunette de 12 pouces ont été commandées en 1919 et livrées à l'Université Cornell en 1920, l'année de la mort du Dr Brashear. La monture et le corps du télescope ont été produits par la Warner & Swasey Company de Cleveland. Il existe plusieurs casses d'optiques Brashear commandées pour les télescopes Warner et Swasey. Plus d'information:
** Université Cornell : Observatoire de Fuertes *** Histoire de l'Observatoire
** Cornell Astronomical Society : Observatoire de Fuertes *** Visite photographique

* L'observatoire Bunyan Little Thompson Valley Pioneer Museum à Berthoud, Colorado (45 miles au nord de Denver) utilise un télescope réfracteur multi-éléments Brashear de 140 mm (51/2 pouces) monté dans un tube de bras. L'observation publique avec ce télescope est gratuite le troisième vendredi de chaque mois (si le temps le permet).

* Dans un message électronique adressé à l'auteur le 5 août 2010, Marc Kendis de Palo Cedro California a déclaré qu'il possédait un télescope réfracteur Brashear de 4 pouces (numéro de série 14), qui comprend deux objectifs, un tube en laiton non poli avec une lunette de repérage et filtre solaire prémordial, et deux oculaires et un prisme d'angle de 90" pour les lentilles, "tous en très bon état". Il possède ce télescope depuis 20 ans, le télescope se trouvait auparavant à San Francisco. vis à l'extrémité avant du grand canon en laiton du télescope principal :

J. A. BRASHEAR
ALLEGHENIE PA.
--14--

Liens connexes

L-3 Brashear, Pittsburgh, Pennsylvanie
(anciennement Contraves Brashear Systems, L.P.)
Le successeur actuel de la société d'optique de John Brashear L-3 Brashear a préparé le miroir du télescope phare de 8,2 mètres de l'Observatoire astronomique national du Japon, le télescope Subaru, qui a commencé des recherches astronomiques en janvier 1999 sur le Mauna Kea à Hawaï : Lien 1 * ** Lien 2

Loge John A. Brashear n° 743
Maçons libres et acceptés de Pennsylvanie

Université Carnegie Mellon, Pittsburgh, Pennsylvanie
John Brashear a joué un rôle déterminant dans la création de ce qui s'appelait à l'origine les écoles techniques de Carnegie.
(anciennement les Carnegie Technical Schools et le Carnegie Institute of Technology, et
également le Mellon Institute of Industrial Research)

Université de Pittsburgh, Pittsburgh, Pennsylvanie
John Brashear a été chancelier par intérim de ce qui s'appelait à l'origine la Western University of Pennsylvania.
(anciennement Pittsburgh Academy et Western University of Pennsylvania)

Autres liens historiques

Allegheny City Society, Pittsburgh, Pennsylvanie
Préserver l'histoire d'Allegheny City et du côté nord de Pittsburgh

Astronome, éducateur et opticien Page de couverture de l'histoire de John A. Brashear John A Brashear (1840 - 1920)

ACTUALITÉS : Planétarium, Astronomie, Espace, Autres Sciences Posez des questions sur Astronomie ou autres sciences Index principal pour l'histoire de Planétarium Buhl, Pittsburgh

Ce site Internet, World Wide Web, créé le 26 juin 1999, administré par Glenn A. Walsh.
Copyright 1999-2006, Glenn A. Walsh, Tous droits réservés.
Ajouts et corrections à : [email protected]

Dernière modification : Vendredi 10 avril 2020 01:55:57 HAE.
Vous êtes le numéro de visiteur de cette page web depuis le 8 août 2000.


Observatoire d'Allegheny

Certaines tombes notoires de Pittsburghers ne résident pas dans des cimetières. L'astronome de renom, John Brashear, et sa femme, Phoebe, ont fait enterrer leurs cendres à l'observatoire Allegheny à Riverview Park sur le côté nord de Pittsburgh. Leur crypte au-dessous de l'observatoire est inscrite avec les mots :

“Bien que mon âme soit plongée dans les ténèbres
il s'élèvera dans une lumière parfaite
J'ai trop aimé les étoiles
avoir peur de la nuit.”


21 mai 2014 par Contributeur invité | 0 commentaire

La série Spotlight est une série occasionnelle qui met en lumière des personnes, des lieux, des programmes et des organisations partenaires intéressants travaillant sur des questions de préservation historique.

Ce printemps, j'ai eu le plaisir de travailler avec un groupe de six étudiants du département d'histoire de l'art et de l'architecture de l'Université de Pittsburgh alors qu'ils participaient à une occasion unique d'étudier de manière intensive l'observatoire historique d'Allegheny et d'interagir directement avec un projet financé par un PHMC. Subvention de préservation historique Keystone.

Vue de l'Observatoire vers le sud-est, ca. années 1930

Pour tous ceux qui ne connaissent pas l'Observatoire Allegheny, il s'agit d'un important centre de recherche astronomique appartenant à l'Université de Pittsburgh. L'observatoire est situé à Riverview Park dans le Northside de Pittsburgh, à quatre milles au nord du centre-ville et à environ sept milles au nord-ouest du campus principal de l'université à Oakland. L'architecte d'origine suédoise Thorsten E. Billquist a conçu le bâtiment néoclassique après avoir remporté un concours de design en 1896. Le bâtiment présente une fondation en grès rustique, des murs en briques chamois, des ornements en terre cuite et trois dômes télescopiques. Il a été inscrit au Registre national des lieux historiques en 1979 et est important pour les réalisations dans le domaine de l'astrométrie, la branche de l'astronomie qui implique des mesures précises des positions et des mouvements des étoiles et autres corps célestes.

Billquist a étudié l'architecture à l'Institut technologique de Göteborg, en Suède, avant de venir aux États-Unis en 1887. Il a travaillé dans les bureaux de New York et de Boston de McKim, Mead & White pendant cinq ans, et aurait travaillé sur leur bibliothèque publique de Boston. projet. En 1893, il s'installe à Pittsburgh, où il travaille avec Longfellow, Alden et Harlow, puis avec W. Ross Proctor, un des premiers diplômés du programme d'études des Beaux-Arts de l'Université Columbia. Il établit alors sa propre pratique, stimulée en partie par l'obtention de la commission de l'Observatoire. Billquist a travaillé en étroite collaboration sur la conception du bâtiment avec F.L.O. Wadsworth (Directeur de l'Observatoire de 1899 à 1906) et plus tard avec Edward B. Lee, qui avait étudié à l'Ecole des Beaux Arts et qui deviendra le partenaire de Billquist de 1905 à 1909. La construction débuta en 1900 et des astronomes travaillaient dans le bâtiment en 1902. Cependant, l'inauguration officielle n'a eu lieu qu'en 1912 en raison de retards de financement pour l'acquisition de tout l'équipement de recherche souhaité.

Construction de l'Observatoire, ca. 1901

L'observatoire conçu par Billquist a remplacé un prédécesseur plus petit et à dôme unique situé à environ trois kilomètres du centre-ville de Pittsburgh, dans ce qui était alors Allegheny City. Conçu par les architectes Barr et Moser, l'observatoire original a été achevé en 1861 et est devenu une partie de l'Université occidentale de Pennsylvanie (ancêtre de l'Université de Pittsburgh) en 1867. C'est ici que les éminents astronomes Samuel Pierpont Langley, James Edward Keeler et John Alfred Brashear a établi l'observatoire d'Allegheny comme l'un des observatoires les plus éminents au monde. À la fin du XIXe siècle, cependant, les interférences causées par les lumières de la ville et la pollution ont nécessité le déplacement vers un site plus éloigné de la ville.

Les étudiants qui ont étudié l'Observatoire ce printemps étaient membres de HAA1921 : Studio de documentation et de conservation, un cours de terrain de six crédits que j'enseigne dans le cadre du programme d'études architecturales de Pitt. La pierre angulaire de la piste de préservation historique de premier cycle du programme, le cours est offert chaque printemps et est conçu pour refléter l'expérience de travail sur un projet de préservation du monde réel important - les étudiants étaient des planificateurs de la préservation, j'étais leur chef de projet et des conférenciers invités ont servi en tant que consultants experts. Le livrable final a été la création d'un rapport de structure historique rédigé et recherché par des professionnels qui contient des informations utiles pour leur client - dans ce cas, le département de gestion des installations de l'université et le département de physique et d'astronomie. En repensant au semestre, Jacob Craig, étudiant en deuxième année, a reconnu que la conception du cours fonctionnait bien pour lui : « Les applications pratiques et les scénarios du monde réel ont donné de la valeur et de l'intégrité à l'expérience d'apprentissage. Exécuter réellement les leçons et atteindre leurs objectifs a renforcé les concepts. Enseigner à partir d'un livre limite la rétention, la motivation et l'intérêt d'un élève.

Les étudiants du HAA1921 collaborent sur un projet dans la bibliothèque de l'Observatoire

Le cours, qui a été proposé pour la première fois en 2008, a déjà étudié le Mellon Hall of Science de l'Université Duquesne (conçu par Mies van der Rohe) et la Waldorf School of Pittsburgh (anciennement l'Ursuline Young Ladies Academy). Pour ce dernier, les étudiants ont élaboré un rapport de structure historique la première année tandis que leurs collègues ont rédigé l'ébauche initiale d'une nomination au Registre national l'année suivante.

Une constellation heureuse d'événements a conduit à l'Observatoire d'Allegheny devenant le site de travail sur le terrain ce semestre dernier. Premièrement, l'Université de Pittsburgh a reçu une subvention de projet de préservation historique Keystone en 2013 pour compléter la documentation architecturale et technique des phases restantes d'un plan directeur visant à restaurer l'extérieur de l'observatoire. Deuxièmement, l'Université a sélectionné le cabinet d'architecture et de préservation Pfaffmann + Associates (P+A) – où je travaille – pour mener à bien le projet. Et, troisièmement, après deux ans d'études sur Mies, le modernisme et Mellon Hall, il était temps d'identifier le prochain site pour le cours.

Carte postale montrant la façade de l'Observatoire nouvellement construit, ca. 1915

En tant que chef de projet de préservation pour la subvention Keystone et l'instructeur de HAA1921, j'ai tout de suite vu l'opportunité d'une expérience d'apprentissage unique. Je pouvais offrir aux étudiants une connaissance approfondie du bâtiment (P+A avait mis en œuvre avec succès deux précédentes subventions Keystone à l'Observatoire pour restaurer le fronton de l'entrée principale et la colonnade de l'un des trois dômes du bâtiment) et je pouvais coordonner le travail de divers consultants afin qu'ils puissent interagir avec les étudiants au fur et à mesure de leur enquête professionnelle sur le bâtiment. La valeur pédagogique a été rapidement approuvée par le personnel de l'Observatoire Drew Armstrong, responsable du programme d'études architecturales et par le bureau du doyen de la Dietrich School of Arts and Sciences, qui a assuré le transport des étudiants d'Oakland à l'Observatoire.

La classe a commencé la première semaine de janvier avec une visite guidée par le technicien en électronique de l'Observatoire, Lou Coban, le premier des dix consultants invités qui aideraient la classe à mieux comprendre l'Observatoire et le processus d'évaluation de son importance et de ses problèmes de préservation. Les températures froides record que Pittsburgh connaissait a rapidement renforcé une considération importante concernant la conception et l'entretien d'un observatoire - la température de l'air dans les pièces abritant chaque télescope doit être aussi proche que possible de celle de l'air extérieur afin de minimiser la distorsion de la vision des courants de chaleur différentiels (pensez aux vagues émanant de l'asphalte par une chaude journée d'été). Lou était, heureusement, très efficace cette nuit-là alors que tout le monde prenait rapidement des notes dans les espaces sous le point de congélation sous les dômes !

Les experts suivants qui ont rencontré la classe étaient les suivants :

Jean Schneider, ingénieur en structure, a aidé la classe à comprendre comment l'Observatoire a été construit et comment lire les plans de charpente historiques. Il a également rendu compte des travaux exploratoires dans le cadre du projet de subvention Keystone pour enquêter sur deux zones où la brique se détériore et se courbe.

Miriam Meislick et David Grinnell, archivistes universitaires, ont expliqué comment naviguer dans une archive et partagé des photographies, des cartes et d'autres documents historiques, y compris le permis de construire d'origine de l'Observatoire. Leurs conseils ont également conduit à des documents qui ont révélé les noms des entrepreneurs du bâtiment.

Bill Callahan, le coordinateur de la préservation communautaire de PHMC dans l'ouest de la Pennsylvanie pour le Bureau for Historic Preservation, a expliqué ce que fait un bureau de préservation historique de l'État et a fourni un cadre contextuel à partir duquel mieux comprendre la subvention Keystone.

Mick Nardozzi et Tony DeChellis, estimateur des coûts et maçon, respectivement, ont expliqué comment le grès, la brique et la terre cuite ont été créés et ont donné un aperçu des projets de restauration précédents à l'Observatoire.

Kirk Tisserand, restaurateur de vitraux, a souligné le bon entretien du vitrail de l'Observatoire, Uranie, par l'artiste Mary Elizabeth Tillinghast, qui avait déjà travaillé avec Louis Comfort Tiffany et John LaFarge. Avant cette réunion, j'ai dirigé un atelier où les étudiants ont exploré les méthodes de base du vitrail de première main, apprenant à couper le verre et à souder les pièces ensemble en utilisant à la fois des cames en plomb et une feuille de cuivre. Le senior Wenfei Luo s'est exclamé : « Quand nous fabriquions nous-mêmes des vitraux en classe, nous nous amusions et pouvions réellement pratiquer les techniques. »

Michel Belman, conservateur des beaux-arts, a expliqué comment le sculpteur Frank Vittor a probablement créé le bronze grandeur nature de l'astronome et fabricant de lentilles John Brashear au début des années 1920 et comment prendre soin de cette œuvre d'art qui accueille les visiteurs lorsqu'ils entrent dans l'Observatoire.

Ron Leibow, chef de projet senior au département Facilities Management, a partagé une décennie d'expérience de travail avec l'Observatoire et a fourni une introduction perspicace aux nombreuses professions, outre l'architecture, dans lesquelles on peut affecter positivement l'environnement bâti.

Dernièrement, Derek Wahila, graphiste, a offert des conseils sur la conception du rapport final sur la structure historique et a aidé les étudiants à évaluer les impacts du choix de mises en page, de polices et d'autres éléments visuels particuliers.

Commentant l'opportunité d'interagir avec autant d'experts dans leurs domaines, Junior Sapata Pessiki a conclu : « Faire venir des consultants était un aspect unique et extrêmement utile de cette classe. It gave us access to so many different resources that we likely would never have known about.”

Students Jenna Briasco and Jacob Craig assess masonry conditions on the front façade

Interspersed between visits with these experts was a series of Foundational Assignments designed to introduce or further develop specific preservation skills and to parallel many of the activities that Pfaffmann + Associates was undertaking as part of the Keystone Grant project. Exercises included the identification of character-defining featuressketching and labeling the architectural elements of the front portico benchmarking six other university-owned observatories to study common preservation problems and solutions analyzing historic maps to identify changes to the building and neighborhood over time documenting the building photographically evaluating the condition of all windows and creating a window schedule and assessing masonry problems façade-by-façade in order to understand causes and to propose solutions. “I found the hands-on conservation work to be interesting,” noted Senior Rachel Kauffman. “Working with materials such as stone, terra cotta and brick allowed the readings to have a far greater impact on our learning.”

Lastly, the output from these Foundational Assignments directly informed four assignments that led to creation of the final historic structure report. These included having each student complete the following: writing a physical description of a portion of the building, then working together to edit each description into a single, team-authored chapter researching and writing a historic context paper to establish the significance of the Observatory intensively investigating a character-defining feature and proposing a proper treatment plan in accordance with the Secretary of the Interior’s Standards and working as a team to design, edit and print the final report. On the last evening of class, the students presented the results of their four-month investigation during an hour-long public presentation, which included a series of long-term recommendations. Senior Erin Candee was particularly excited about recommendations that went beyond bricks and mortar: “Because of this class, I learned what a fascinating building the Allegheny Observatory is and how overlooked it is by students. Different assignments allowed us to come up with different ways to build interest among the student body and to suggest future fund raising ideas.” The class concluded with students leading a question-and-answer session and tour of the building.


Local Historical Resources

Costumed Demonstrators bring to life our settlers’ world in this small village nestled on the edge of Route 8, just north of Pittsburgh, PA.

German Pittsburgh, by Dr. Michael Shaughnessy

Historic Pittsburgh

Full-Text Maps Images Finding Aids Census Chronology HSWP Catalog

Historic Pittsburgh is a comprehensive collection of local resources that supports personal and scholarly research of the western Pennsylvania area. This Web site enables access to historic material held by the University of Pittsburgh’s University Library System, the Library & Archives of the Historical Society of Western Pennsylvania at the Heinz History Center, Carnegie Museum of Art, and Chatham College Archives. The project represents a model of cooperation between libraries, museums and institutions of higher learning in providing centralized access to selections of their respective historic materials.

Searching for Allegheny City maps and images on the Historic Pittsburgh website:

Maps: After opening the Historic Pittsburgh website

  1. click on “Maps”
  2. Click on G.M. Hopkins Collections
  3. click on Brouse
  4. Select one of the following maps of Allegheny City or the North Side: 1872 Pittsburgh and Allegheny, 1876 Pittsburgh and Allegheny, 1890 Allegheny City Vol.1, 1890 Allegheny City Vol.2, 1901 Allegheny City Vol.1, 1902 Allegheny City Vol.2, 1925 City of Pittsburgh (North Side) Vol.4, 1925 City of Pittsburgh (North Side) Vol.5.

Images: After opening the Historic Pittsburgh website

  1. click on Images
  2. click on Explore
  3. click on Location
  4. either us the map (the best section is the large area where the original center of Allegheny City was — it is called North Side) or scroll down in the list below the map to “North Side.” You’ll find hundreds of great images of North Side locations.

In and About Allegheny

Pittsburgh – In Ye Olden Times

Pittsburgh History and Landmarks Foundation

PHLF is chartered to work within the western portion of the Commonwealth of Pennsylvania and the surrounding area within 250 miles of Pittsburgh, Pa., although its primary focus is on the Pittsburgh area.

Senator John Heinz Pittsburgh Regional History Center

An affiliate of the Smithsonian Institution, the History Center is Pennsylvania’s largest history museum and presents the most compelling stories from American history with a Western Pennsylvania connection.

The Story of the Allegheny Observatory: A Film By Dan Handley

Veteran’s War Monuments and Memorials Inventory – City of Pittsburgh

Check out the City’s War Monuments and Memorials Inventory, available here for download:


Reviews

This documentary is very well narrated, and it logically weaves a path from the genesis of the first Allegheny observatory, to how it was passed on to the local university, and then self funded by selling time as a commodity. I don't want to give too much away, as that was just the first 15 minutes or so. I'd heard of a few of the names before, but didn't really know their contributions to astronomy/astrophysics before now.

In all, a worthwhile documentary to watch if you are interested in astronomy/astrophysics

As the other reviewers have said this is a well made documentary about some important science that was done at this observatory (which I never heard of before). It profiles a couple of the most famous astronomers in more depth, and covers some general history as well. Documentaries like this make the 19th century sound so exciting! Some nice bonus features tie in to current activity at the observatory.

I only have two gripes. The minor gripe is that the story is a little disrupted and hard to follow. One minute it is chronological order and in the next scene they've backed up to follow a different thread. I suppose there are limitations on what you can do in a certain amount of time.

My second gripe is that they waste a significant amount of that precious time attempting to rehabilitate Samuel Langley's place in the history of aviation. As you may know, he was a contemporary of the Wright brothers but his "aerodrome" instead of flying slipped into the Potomac like a "handful of concrete" as one reporter put it. And many thousands of your tax dollars went with it. Many other inventors got that far (think Maxim's steam powered airplane which also never flew). In no way should his accomplishments in aviation be compared to the Wright brothers, but they try as hard as they can to imply that without actually lying (as the Smithsonian did for 40 years). His role as an astronomer is fascinating, his career as an airplane designer was a total failure and I don't know why they mention it at all.


The Lens-napping

Langley was the director when he returned home in Allegheny City on July 8, 1872 following a conference. Observatory staff advised him that the lens of the 13 inch Fitz Telescope had been taken for ransom which Langley refused to pay an argument with the unknown lens-napper ensued without resolve. It has been speculated that Langley knew the identity of the lens-napper, his or her identity is still a mystery. The lens-napper thought that with the involvement of the newspapers investigating the incidents his identity may be discovered so told Langley he could have back the lens. No clue was given as to its location but it was eventually found in a Beaver Falls, Pennsylvania hotel wastepaper basket. It being scratched made it useless so it was re-ground by lens maker Alvan Clark. When it was reinstalled the clarity was improved so the lens-napping benefited the observatory. In gratitude, Langley added Clark's name to the telescope. [11]


Merrick Archives

Don Carlos Newton and his family faced many hardships, from fires that destroyed their company not once, but twice, to the pain of losing children in infancy. However, even with life’s adversities, the family prospered, and passed on their good fortune to Allegheny College.

Mary Prindle married Don Carlos Newton in 1853. None of their children, including the daughter pictured here, lived to adulthood. This may be the reason why she was so fond of her niece, Jennie Foote. When Jennie and President William Crawford of Allegheny College became a couple, Mrs. Newton saw it as an opportunity to honor her husband, since passed, by presenting a wedding gift to the newly-weds. In 1899 she donated the necessary funds to construct the Newton Observatory. The building was completed in 1901.

Newton Observatory telescope, David L. Smith photography, circa 1960. Courtesy of the Merrick Archives Digital Image Collection, Allegheny College

A 9 inch telescope of high quality was the centerpiece of the Newton observatory. The necessary pieces of the astronomical equipment were donated by trustees of the college. The telescope was considered impressive for such a small school to possess. It was instrumental in determining the mass/luminosity relationship among stars. Researchers did this by using the telescope to examine dual star systems.

Newton Memorial Observatory, Allegheny College

Newton Observatory served as the heart of the astronomy department at Allegheny College. The building was designed by M. H. Church, and constructed of Cleveland sandstone.In addition to the astronomy department, the observatory has also held a large IBM computer and, briefly, an art studio. Today the building houses the College’s Office of Public Safety.

⇒ Allegheny helps found the National Collegiate Athletic Association

Contact the Archives

Merrick Archives

is open by appointment to resident students and local commuter students of the College, as well as College employees, provided they have completed the required COVID-19 testing protocols and observe appropriate precautions regarding face coverings and physical distancing.


Voir la vidéo: Virtual guided tour ESOs La Silla Observatory. Saturday, October 1, 14:00h CEST. (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Gardagal

    Vous autorisez l'erreur. Je propose d'en discuter. Écrivez-moi dans PM, nous allons le gérer.

  2. Kateb

    Ce n'est pas conforme

  3. Jacy

    Je pense que cela - dans le mauvais sens. Et avec ça, il devrait rester.

  4. Sharif

    Sujet très curieux



Écrire un message