Nouvelles

Rêve de Salomon

Rêve de Salomon


L'Ancien Testament - Un bref aperçu

David a ordonné que son fils Salomon devienne le prochain roi. Il donna alors à Salomon les plans du Temple et dit :

1 Chr 28:9-11 "Quant à toi, mon fils Salomon, connais le Dieu de ton père, et sers-le d'un cœur loyal et d'un esprit bien disposé, car l'Éternel sonde tous les cœurs et comprend toute l'intention des pensées. Si vous le cherchez, il sera trouvé par vous mais si vous l'abandonnez, il vous rejettera pour toujours. " Considérez maintenant, car l'Éternel vous a choisi pour construire une maison pour le sanctuaire, soyez fort, et faites-le. "

Peu de temps après, le Seigneur apparut à Salomon et lui offrit tout ce qu'il désirait :

I Rois 3:5-14 À Gabaon, l'Éternel est apparu à Salomon dans un rêve de nuit et Dieu a dit : « Demandez ! Que te donnerai-je ?" Et Salomon dit : "Tu as fait preuve d'une grande miséricorde envers ton serviteur David, mon père, parce qu'il a marché devant toi avec vérité, avec droiture et avec droiture de coeur avec toi. Tu as continué cette grande bonté pour lui, et tu lui as donné un fils pour s'asseoir sur son trône, comme c'est le cas aujourd'hui. "Maintenant, ô Éternel mon Dieu, tu as établi ton serviteur roi à la place de David, mon père, mais je suis un petit enfant dont je ne sais comment sortir ni entrer. "Et ton serviteur est au milieu de ton peuple que tu as choisi, un grand peuple, trop nombreux pour être compté ou compté. "Donnez donc à votre serviteur un cœur intelligent pour juger votre peuple, afin que je puisse discerner entre le bien et le mal. Car qui est capable de juger ce grand peuple qui est le Vôtre ? »

Le discours a plu à l'Éternel, que Salomon avait demandé cette chose. Alors Dieu lui dit : " Parce que tu as demandé cela, et que tu n'as pas demandé une longue vie pour toi-même, ni demandé des richesses pour toi-même, ni demandé la vie de tes ennemis, mais tu as demandé pour toi-même de l'intelligence pour discerner la justice, " voici, J'ai fait selon tes paroles, vois, je t'ai donné un cœur sage et intelligent, de sorte qu'il n'y a eu personne comme toi avant toi, et personne comme toi ne s'élèvera après toi. "Et je vous ai aussi donné ce que vous n'avez pas demandé : richesse et honneur, afin qu'il n'y ait personne comme vous parmi les rois tous vos jours. « Donc, si vous marchez dans mes voies, pour garder mes statuts et mes commandements, comme votre père David a marché, alors j'allongerai vos jours. »

Par la suite, Salomon est devenu le roi le plus magnifique d'Israël. Il a construit le Temple merveilleux et la faveur de Dieu était avec lui. Quand il eut terminé le Temple, il fit des sacrifices et dit une prière publique :

I Rois 8:27-30 « Mais Dieu habitera-t-il vraiment sur la terre ? Voici, le ciel et le ciel des cieux ne peuvent pas te contenir. Combien moins ce temple que j'ai bâti ! "Cependant, regarde la prière de ton serviteur et sa supplication, ô Éternel mon Dieu, et écoute le cri et la prière que ton serviteur fait aujourd'hui devant toi : " afin que tes yeux soient ouverts nuit et jour vers ce temple, vers le lieu de laquelle tu as dit : « Mon nom sera là », afin que tu entendes la prière que ton serviteur fait vers ce lieu. "Et puisses-Tu entendre la supplication de Ton serviteur et de Ton peuple Israël, quand ils prient vers ce lieu. Écoute dans le ciel ta demeure et quand tu entends, pardonne. . ."

Alors Dieu révéla sa gloire :

2 Chr 7:1-3 "Quand Salomon eut fini de prier, un feu descendit du ciel et consuma l'holocauste et les sacrifices et la gloire de l'Éternel remplissaient le temple. Et les sacrificateurs ne pouvaient pas entrer dans la maison de l'Éternel, parce que la gloire de l'Éternel avait rempli la maison de l'Éternel. Quand tous les enfants d'Israël virent descendre le feu et la gloire de l'Éternel sur le temple, ils se prosternèrent le visage contre terre sur le pavé, et se prosternèrent et louèrent l'Éternel, en disant : " Car il est bon, pour son la miséricorde dure pour toujours."

Pendant son règne, il fit d'Israël une puissance mondiale et de grandes richesses affluèrent dans le royaume. Il avait une si grande sagesse de Dieu que les gens sont venus de pays lointains jusqu'ici. Il enseigna de nombreux proverbes et écrivit Ecclésiaste et Cantiques. Pourtant, Salomon a fait plus que tout autre roi pour briser le royaume et détruire ses véritables fondements. Sa plus grande erreur a été de désobéir à Dieu en prenant de nombreuses femmes et en épousant les filles de rois étrangers. Il avait 700 femmes et 300 concubines. Il leur a permis de construire des autels pour "Astarté" (Ishtar en Babylonie et Astoreth en Phénicie) la déesse de la fertilité et d'autres dieux païens.

Les instructions de la Loi pour un roi étaient les suivantes :

Deut 17:14-20 « Quand tu viendras au pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne, que tu le posséderas et que tu y habiteras, et que tu dis : « Je établirai un roi sur moi comme toutes les nations qui m'entourent », « vous établirez certainement un roi. sur toi que l'Éternel, ton Dieu, choisira parmi tes frères, tu établiras pour roi sur toi, tu ne pourras pas mettre sur toi un étranger qui ne soit pas ton frère. "Mais il ne multipliera pas les chevaux pour lui-même, et il ne fera pas retourner le peuple en Égypte pour multiplier les chevaux, car l'Éternel vous a dit: 'Tu ne retourneras plus par ce chemin.' "Il ne multipliera pas non plus ses femmes, de peur que son cœur ne se détourne, et il ne multipliera pas beaucoup l'argent et l'or pour lui-même.

" De plus, lorsqu'il sera assis sur le trône de son royaume, il écrira pour lui-même une copie de cette loi dans un livre, tiré de celui qui précédait les sacrificateurs, les Lévites. "Et il lui restera, et il le lira tous les jours de sa vie, afin qu'il apprenne à craindre l'Éternel son Dieu et qu'il prenne soin d'observer toutes les paroles de cette loi et de ces statuts, " afin que son cœur ne soit pas élevé au-dessus de ses frères, afin qu'il ne se détourne pas du commandement à droite ou à gauche, et qu'il prolonge ses jours dans son royaume, lui et ses enfants au milieu d'Israël.»

Bien que Salomon ait été doué d'une sagesse incroyable, son cœur l'a égaré. Vers la fin de sa vie, des problèmes ont commencé à apparaître à travers de puissantes factions et des ennemis se sont élevés à la fois à l'intérieur et à l'extérieur de la nation. Bien que Salomon ait fait de Jérusalem l'une des merveilles du monde, le royaume était prêt à s'effondrer. À la mort de Salomon (environ 922 av. J.-C.), le royaume s'est divisé en deux.


Ce que j'ai appris du roi Salomon

Le roi Salomon, pensai-je, a eu la vie facile. Trop facile, à mon avis.

Dans un rêve, Dieu demande au roi Salomon quel cadeau il aimerait. Et Salomon peut choisir n'importe quoi - du courage, de la force, même de l'argent ou de la gloire. Il choisit un cœur compréhensif. Sagesse, afin qu'il puisse prendre de bonnes décisions pour son peuple. Et Dieu est tellement content du choix de Salomon qu'Il lui donne aussi tous les autres bons cadeaux. (Voir I Rois 3:5-15.)

Bien que j'aie aimé le fait que Salomon ait choisi un cœur compréhensif au lieu d'être avide et de souhaiter beaucoup d'argent, tout cela me semblait toujours un peu injuste. Pourquoi Dieu ne venait-il pas moi et demander quoi je voulait de Lui, me demandais-je ? J'avais toute une liste de choses s'Il le voulait seulement. Pour être meilleur à aimer, d'une part. Plus patient, pour un autre. Et puis il y avait l'humilité, la grâce. Ajoutez aussi un cœur compréhensif - je pourrais l'utiliser, pensai-je.

Tout le monde a des choses dans lesquelles il aimerait être meilleur. Un de mes amis, par exemple, était très, très timide. Elle ne voulait pas être comme ça, mais elle ne savait pas comment être différente. Elle aurait aussi pu utiliser le genre d'aide que Dieu a donné à Salomon.

Mais ce genre d'aide, pensais-je, n'était pas pour les gens ordinaires comme mon ami et moi. Uniquement pour les rois aux temps bibliques. Et mon garçon, j'étais mécontent de ça.

Vous voyez, pendant très longtemps, je me suis senti inadéquat, peu importe ce que je faisais. Comme si je n'étais pas assez bon. Quand j'ai regardé autour de moi, tout ce que j'ai vu, ce sont des gens plus gentils, plus forts, plus aimants. Et donc chaque jour, j'essayais d'être meilleur. J'ai demandé à Dieu de m'aider à être meilleur. Mais même lorsque je travaillais vraiment, vraiment dur sur l'une de ces qualités pour lesquelles je sentais que je n'étais pas le meilleur, je sentais toujours que je n'étais pas à la hauteur.

Jusqu'au jour où j'ai relu l'histoire et cela m'a frappé : peut-être que je lisais tout mal.

Il m'est venu à l'esprit que l'histoire de Salomon n'est peut-être pas tellement sur la façon dont Salomon était spécial que Dieu lui offrirait tous ces cadeaux. Au lieu de cela, il montre ce qu'il faut pour avoir un cœur compréhensif - être gracieux, aimant et sage. Et à ma grande surprise, j'ai réalisé que ce qu'il faut n'a rien à voir avec le fait d'être un roi ou de vivre à l'époque de la Bible ou même d'être "élu", distingué pour des cadeaux spéciaux.

Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'avoir la volonté de dire : « Dieu, je ne peux rien être tout seul. Montre-moi comment Tu m'a fait."

Comment Dieu m'a fait. C'est ça, j'ai compris. Le problème résidait dans la façon dont je me voyais. Je pensais que j'étais quelqu'un qui était bon dans certaines choses et pas dans d'autres. Que j'avais reçu des cadeaux mais que j'en manquais dans d'autres domaines. Mais cela n'a tout simplement pas fonctionné quand j'ai pensé à ce que j'avais appris en lisant la Bible et un autre livre, "Science et santé avec la clé des Écritures". Ces deux livres m'ont appris que j'ai été fait à l'image de Dieu, que je suis son reflet.

Salomon n'a pas avoir un cœur compréhensif de Dieu. Lorsqu'il se tourna vers Dieu, il trouvé ce cœur compréhensif. Elle faisait déjà partie de lui en tant que reflet de Dieu. Donc ce que cette histoire me demandait de faire était ceci : accepter que Dieu me donnait tout ce dont j'avais besoin - à chaque instant - pour faire tout ce que je devais faire. Tout ce dont j'avais besoin pour vivre à son image. Si j'avais besoin d'aimer, l'Amour, Dieu, serait là pour m'aider. Si j'avais besoin de force, la force de Dieu, l'Esprit, serait derrière moi, me fortifiant.

J'ai eu envie de sauter de haut en bas quand j'ai réalisé ceci : Dieu était me demandant ce que je voulais de Lui - et me disant que je l'avais déjà !

Maintenant, quand je suis tenté de me sentir mal parce que je pense que je pourrais être plus gentil ou plus intelligent ou plus aimant, je m'arrête - et je me souviens de Salomon. Vous pouvez également. Parce que le Dieu qui a fait chacun de nous à son image ne joue pas aux favoris, ne se trompe pas et ne laisse personne de côté. Au lieu de cela, il nous aime en nous faisant voir que nous avons tout ce dont nous avons besoin pour être à notre meilleur. Et qu'être notre meilleur est facile - parce que Dieu ne nous a jamais fait être moins,

je vais leur donner un coeur
me connaître, que je suis l'Éternel, et ils seront mon peuple,
et je serai leur Dieu.


Sur la triste fin de Salomon – Une leçon de morale pour nous tous

Les lectures de la messe quotidienne se concentrent actuellement sur la royauté de Salomon. Peut-être que le point culminant de sa vie a été, lorsqu'on lui a présenté l'opportunité de demander quoi que ce soit à Dieu qui n'a pas choisi l'or ou la gloire, mais la Sagesse. Aujourd'hui, nous avons lu la visite de la reine de Saba et avons vu une description de sa cour et de son royaume dans toute sa splendeur. Ses premières années sont le portrait d'un homme profondément enraciné en Dieu. Mais plus tard dans la vie, Salomon s'est détourné de son premier amour et son infidélité a finalement conduit à un royaume divisé. C'est un conte moral qui contient un avertissement pour nous tous. Passons en revue les bases de la vie de Salomon et réfléchissons aux leçons.

Salomon était le troisième roi d'Israël. Il était également connu sous le nom de Jedidiah (bien-aimé du Seigneur). Son règne de quarante ans est considéré comme l'âge d'or d'Israël. C'était une époque de prospérité et d'unité nationale. Mais à la fin, son règne se termina de manière désastreuse, il commença à opprimer le peuple, multiplia les épouses et introduisit le culte païen.

Salomon était le deuxième fils de David et Bathsheba. Cependant, David avait d'autres femmes et fils d'eux. Salomon était en fait le 17e des 19 fils de David. Cela ne faisait guère de lui le fils le plus susceptible de succéder à son père en tant que roi. Cependant, grâce aux intrigues de cour de sa mère, et au soutien de Nathan le prophète, qui ont tous deux profité de David dans sa vieillesse, Salomon a été nommé roi en 961 avant JC contre Adonija le successeur présumé. Salomon a rapidement et impitoyablement établi son pouvoir contre Adonija, faisant exécuter son frère sous un prétexte. Cet acte, ainsi que l'exécution ou le bannissement des partisans d'Adonija dans l'armée ont eu des répercussions tout au long du règne de Salomon. Cela a créé des rivaux militaires à la lisière nord d'Israël qui étaient en quelque sorte une nuisance et peuvent expliquer pourquoi Salomon a levé une grande armée comme nous le verrons plus tard.

Malgré tout cela, Salomon a eu une vision de Dieu au début de son règne. Il était à l'autel de Gabaon offrant de vastes sacrifices à Dieu. Et c'est ici que nous reprenons la lecture de la messe de samedi matin dernier :

A Gabaon, l'Éternel apparut à Salomon en songe la nuit. Dieu a dit : « Demandez-moi quelque chose et je vous le donnerai. » Salomon répondit : « Tu as montré une grande faveur à ton serviteur, mon père David, parce qu'il s'est comporté avec toi avec fidélité, avec justice et avec un cœur droit et tu as continué cette grande faveur envers lui, même aujourd'hui, en faisant asseoir un de ses fils sur son trône. Éternel, mon Dieu, tu m'as fait, ton serviteur, Roi pour succéder à mon père David, mais je ne suis qu'un jeune, ne sachant pas du tout comment agir. Je vous sers au milieu du peuple que vous avez choisi, un peuple si vaste qu'il ne peut être ni compté ni compté. Donne donc à ton serviteur un cœur compréhensif pour juger ton peuple et distinguer le bien du mal. Car qui est capable de gouverner ce vaste peuple qui est le vôtre ? L'Éternel était heureux que Salomon ait fait cette demande. Alors Dieu lui dit : « Parce que tu as demandé ceci, non pas une longue vie pour toi-même, ni pour la richesse, ni pour la vie de tes ennemis, mais pour l'intelligence afin que tu saches ce qui est juste, je fais comme toi. demandé. Je te donne un cœur si sage et compréhensif qu'il n'y a jamais eu personne comme toi jusqu'à présent, et après toi il ne viendra personne pour t'égaler. (1 Rois 3:5-12)

Et le Seigneur accorda vraiment à Salomon une grande sagesse. 1 Rois 4:30-32 note que sa sagesse surpassait tous les peuples de l'est, ainsi que l'Égypte, et attribue à Salomon 3 000 proverbes et 1 005 chants. Beaucoup d'entre eux nous sont parvenus dans les livres bibliques écrits par Salomon : Proverbes, le Cantique des Cantiques, la Sagesse, et son édition possible de l'Ecclésiaste. Des dirigeants du monde entier ont recherché Salomon pour sa sagesse et ses conseils, notamment la reine de Saba.

Salomon a également été noté comme un superbe homme d'État qui avait une grande capacité à nouer des relations commerciales avec des dirigeants étrangers. Le commerce s'est largement développé pendant son règne. Mais ces enchevêtrements étrangers peuvent bien avoir été le premier signe de trouble, car ils l'ont amené à prendre de nombreuses femmes. C'était une pratique courante de l'époque pour les rois. Et pourtant, le livre du Deutéronome met en garde les rois et leur ordonne de ne pas faire trois choses :

Le roi, en outre, ne doit pas acquérir un grand nombre de chevaux pour lui-même ou faire retourner le peuple en Égypte pour en obtenir davantage, car l'Éternel vous a dit: «Vous ne devez plus retourner par là.» Il ne doit pas prendre beaucoup de femmes, ou son cœur s'égare. Il ne doit pas accumuler de grandes quantités d'argent et d'or. (Deut 17:16-17)

Salomon a fini par briser ces trois commandes.

1. Il multiplia les épouses. En multipliant les épouses, Salomon en prit beaucoup des territoires païens qui l'entouraient. Ses femmes comprenaient des Hittites, des Maobites, des Edomites, des Sidoniens et des Ammorites. Ils appartenaient à des nations dont l'Éternel avait parlé aux Israélites : “Vous ne devez pas vous marier avec eux, car ils tourneront certainement votre cœur vers leurs dieux.” Néanmoins, Salomon s'attacha à eux avec amour. (1 Rois 11:2). L'Écriture note qu'à la fin il avait 700 épouses et 300 concubines ! (1 Rois 11:3).

Cela démontre non seulement sa convoitise, mais aussi ses enchevêtrements étrangers. Ces femmes païennes ont apporté avec elles leurs divinités païennes et, à la fin, elles ont influencé négativement la propre foi de Salomon. Lors de la dédicace du Temple, Dieu a averti Salomon :

Mais si vous ou vos fils vous détournez de moi et n'observez pas les commandements et les décrets que je vous ai donnés et partez servir d'autres dieux et les adorer, alors je retrancherai Israël du pays que je leur ai donné et je rejetterai cela. temple que j'ai consacré pour mon nom. Israël deviendra alors un mot d'ordre et un objet de ridicule parmi tous les peuples. (1 Rois 9 :6-7).

Salomon n'a pas tenu compte de cet avertissement et par convoitise, avidité pour le commerce et fascination pour les choses étrangères et païennes, il s'est détourné du Seigneur et a commencé à autoriser le culte païen et les autels païens à être construits en Israël et les a même construits lui-même (1 Rois 11). De tous ses péchés, celui-ci était clairement le plus flagrant et l'auteur de 1 Rois indique que c'est la principale raison pour laquelle Dieu a détourné sa faveur d'Israël :

Alors l'Éternel dit à Salomon : “Puisque c'est votre attitude et que vous n'avez pas respecté mon alliance et mes décrets que je vous ai commandés, je vais certainement vous arracher le royaume et le donner à l'un de vos subordonnés. Néanmoins, pour l'amour de David ton père, je ne le ferai pas de ton vivant. Je vais l'arracher de la main de ton fils. Mais je ne lui arracherai pas tout le royaume, mais je lui donnerai une tribu à cause de David mon serviteur et à cause de Jérusalem que j'ai choisie (1 Rois 11 :11-13)

2. Il a multiplié l'or et l'argent – Salomon a consolidé un grand gouvernement central qui transcendait les frontières tribales. Il s'est également engagé dans une campagne de construction massive pour inclure la construction d'un grand complexe royal, d'un palais, de fortifications et du temple. Il a construit de grands et opulents bâtiments. Mais la combinaison d'un grand gouvernement central, d'une vie de palais extravagante et de vastes projets de construction a affaibli l'économie nationale, avec des impôts élevés et une main-d'œuvre enrôlée. La reine de Saba, qui était elle-même fabuleusement riche, a fait la remarque en visitant Salomon : Votre sagesse et votre prospérité surpassent tout rapport que j'ai entendu (1 Rois 10:7). Non seulement les impôts élevés ont causé du ressentiment, mais le gouvernement centralisé et croissant a offensé le système tribal juif, qui était habitué à une gouvernance plus locale. De plus en plus, Salomon a offensé la subsidiarité en s'ingérant dans les affaires locales par l'intermédiaire de ses fonctionnaires.

3. Il a multiplié les chevaux– C'est une expression juive pour rassembler une grande armée. En retirant la royauté à Adonija, Salomon avait acquis des ennemis invétérés des commandants militaires qui avaient soutenu Adonija. Ils campaient dans le nord et harcelaient souvent Israël. Peut-être pour cette raison, mais plus probablement par fierté, Salomon a rassemblé une énorme armée comprenant 12 000 cavaliers et 1 400 auriges. Ceci, bien qu'il n'ait jamais fait la guerre, pendant son règne. Le problème avec une armée extrêmement nombreuse, c'est que non seulement elle coûte cher, mais elle nécessitait également une conscription pour enrôler des hommes en service. Cela a provoqué du ressentiment chez certains et l'absence d'un grand nombre d'hommes de leur famille et du travail à domicile.

Conséquences! – Comme Dieu le lui a dit, l'héritage de son refus était un royaume divisé. Sous le règne de Roboam, son fils, le royaume d'Israël s'est séparé de Juda, à la suite de la politique de plus en plus oppressive de Salomon. Lorsque Roboam a suivi les politiques erronées de son père, les dix tribus du nord en avaient assez, et elles se sont séparées de Juda. Le grand royaume davidique unifié avait pris fin et en moins de 200 ans, Israël (721 av. J.-C.) et plus tard Juda (587 av. J.-C.) ont été envahis et détruits.

De la triste fin de Salomon, les Écritures disent:

Comme tu étais sage quand tu étais jeune, débordant d'instructions, comme le Nil en crue ! Votre intelligence couvrait toute la terre et, comme une mer, la remplissait de connaissance. Votre renommée a atteint des côtes lointaines, et vous étiez aimé pour votre règne paisible & #8230. Mais tu t'es abandonné aux femmes et tu leur as donné la domination sur ton corps. Tu as mis une tache sur ta gloire, la honte sur ton lit conjugal, la colère sur ta descendance et des gémissements sur ton lit de mort. Ainsi sont nés deux gouvernements (Sirach 47:14-21).

L'histoire de Salomon est une triste leçon de choses, un conte moral. Ne pas tenir compte de Dieu entraîne la destruction. Et Salomon n'a systématiquement pas tenu compte de Dieu.

Qu'est-ce qui a détourné Salomon du droit chemin ? Était-ce de la cupidité ? Oui. Étaient-ce les enchevêtrements étrangers enflammés par cette cupidité et ce désir de pouvoir ? Oui. Était-ce la corruption du monde que causaient la cupidité, les enchevêtrements étrangers et l'admiration des voies étrangères ? Sûrement. Était-ce de la luxure ? Clairement. Étaient-ce les relations et les mariages inappropriés que la luxure a causés ? Oui. Salomon en est-il venu à aimer le monde plus que Dieu ? Sûrement. La convoitise et la cupidité l'ont-elles amené à faire des compromis constants avec le monde ? Sans aucun doute. Et très lentement, et peut-être imperceptiblement au début, il a commencé à se détourner de Dieu.

Mais l'histoire de Salomon pourrait être l'histoire de n'importe lequel d'entre nous si nous ne prenons pas soin de persévérer dans les voies de Dieu. Luxure, cupidité, fascination pour le monde, ce sont des problèmes humains. J'ai vu des gens qui sont proches du Seigneur, s'éloigner en raison de préoccupations mondaines, de relations mauvaises et mal conçues, d'une domination de carrière qui éclipse la vocation, et simplement à cause de l'accumulation de mauvaises influences de la télévision et d'Internet. La prière et l'assistance à la messe s'éclipsent. Un mauvais comportement moral est excusé, et de manière très subtile, nous nous tournons moins vers Dieu et davantage vers les dieux de ce monde.

C'est la route que Salomon a parcourue. Le grand et sage Salomon, autrefois proche du cœur de Dieu et ne préférant rien du monde à la sagesse de Dieu. Mais un homme qui est mort étouffé par la richesse, le sexe et le pouvoir. Un homme dont le cœur s'est détourné de Dieu.


Salomon de l'Ancien Testament, roi

Le roi Salomon était le fils du roi David et Dieu le considérait comme l'homme le plus sage de la Terre. Salomon a vécu une vie pleine et spectaculaire comme son père avant lui. Il n'était pas seulement l'homme le plus érudit qui ait jamais existé, il était aussi extrêmement riche, très renommé et l'un des plus grands dirigeants d'Israël. Il apparaît sur le Chronologie biblique comme roi à partir de 1015 av.

Ces articles sont rédigés par les éditeurs de L'incroyable chronologie de la Bible
Voir rapidement 6000 ans de Bible et d'histoire du monde ensemble

Format circulaire unique – voir plus dans moins d'espace.
Apprendre des faits que vous ne pouvez pas apprendre simplement en lisant la Bible
Conception attrayante idéal pour votre maison, bureau, église …

Naissance de Salomon

L'histoire du roi Salomon commence avec son père, David. Dans 2 Samuel 11, le roi David n'est pas parti en guerre avec ses soldats lors d'une campagne particulière contre les Ammonites. Alors qu'il était dans son palais, il a vu une belle femme nommée Bathsheba. Elle était l'épouse d'Urie le Hittite qui était l'un de ses soldats les plus fidèles. Le roi David s'en fichait et a finalement fait tuer Urie et Bethsabée a emménagé dans son palais. Dieu a traité le roi David derrière son péché parce que les actions de David lui ont déplu (voir 2 Samuel 11:27). Le prophète Nathan a été envoyé au roi David pour lui parler des châtiments que Dieu lui avait donnés pour ses péchés. L'une des punitions de Dieu envers David a été de tuer le premier enfant qu'il a eu avec Bethsabée. Après avoir perdu cet enfant, Bethsabée lui donna un autre fils et son nom était Salomon.

Salomon devient le roi

1 Les rois parlent des dernières années du roi David en tant que souverain. Il devait gouverner son royaume de son chevet à cause de sa vieillesse. Un fils aîné de son nommé Adonija a réclamé le trône. Dieu a envoyé Nathan à Bethsabée afin qu'il puisse lui dire ce qu'elle doit faire pour rester en vie et que Salomon devienne roi. En fin de compte, Bathsheba et Nathan ont convaincu le roi que Salomon devrait s'asseoir sur le trône et David a juré que Salomon serait le prochain souverain. Le roi David avait fait proclamer par ses serviteurs Salomon le prochain souverain dans tout le pays et Adonija s'était soumis avec effroi à son autorité (1 Rois 1:49-53).

La Sagesse de Salomon

Dieu était apparu à Salomon dans un rêve pendant les premiers jours de son règne. Le Seigneur a dit à Salomon qu'il pouvait avoir tout ce qu'il désirait parce qu'il l'adorait et l'honorait vraiment selon les instructions de son père. Salomon a choisi la sagesse comme un don de Dieu, et le Seigneur l'a béni avec la richesse, l'honneur et une longue vie à cause de son choix. 1 Rois 3:16-28 est un exemple de la grande sagesse et du cœur pour la justice de Salomon. Il avait légitimement tranché une affaire entre deux prostituées sur un enfant. Lorsque les gens ont entendu parler de son jugement sur la question, sa renommée s'est répandue au loin. La sagesse de Salomon a également été enregistrée dans la Bible dans les livres des Proverbes et de l'Ecclésiaste.

La fin du règne de Salomon

Dans 1 Rois, 9 Salomon construit le temple de Dieu. Après avoir terminé la construction du temple, Dieu avertit Salomon que s'il ne lui obéit pas, il retranchera Israël de la terre qu'il leur a donnée. Le plus grand péché de Salomon a été de prendre trop de femmes étrangères pour épouses. Cela a finalement abouti à ce que Dieu divise le royaume. 1 Rois 11 :1-3 déclare que Salomon avait 700 femmes et 300 concubines. Toutes ces femmes ont finalement détourné le cœur de Salomon de Dieu et le Seigneur l'a jugé. Dieu a décidé de séparer le royaume de la lignée de David mais de ne pas l'enlever complètement à cause de la promesse qu'il a faite à David. La dernière partie du règne de Salomon n'était pas bonne selon Dieu. Après avoir régné sur le pays pendant 40 ans, Salomon mourut et fut enterré dans la ville de David.


Rêve de Salomon - Histoire

Nouvelle version internationale
J'ai dormi mais mon cœur était éveillé. Écouter! Ma bien-aimée frappe : « Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de l'humidité de la nuit.

Nouvelle traduction vivante
J'ai dormi, mais mon cœur s'est réveillé, quand j'ai entendu mon amant frapper et appeler : “Ouvrez-moi, mon trésor, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de l'humidité de la nuit.”

Version anglaise standard
J'ai dormi, mais mon cœur était éveillé. Un son! Mon bien-aimé frappe. “Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, ma parfaite, car ma tête est mouillée de rosée, mes cheveux des gouttes de la nuit.”

Bible d'étude béréenne
Je dors, mais mon cœur est éveillé. Un son! Ma bien-aimée frappe : “Ouvre à moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de l'humidité de la nuit.”

Bible du roi Jacques
Je dors, mais mon cœur s'éveille : il est la voix de mon bien-aimé qui frappe, en disant, Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, mon immaculé : car ma tête est pleine de rosée, et mes mèches avec les gouttes de la nuit.

Nouvelle version King James
Je dors, mais mon cœur est éveillé Il est la voix de ma bien-aimée ! Il frappe, en disant, “Ouvre pour moi, ma soeur, mon amour, Ma colombe, ma parfaite Car ma tête est couverte de rosée, Mes mèches avec les gouttes de la nuit.”

Nouvelle Bible standard américaine
“Je dormais mais mon cœur était éveillé. Une voix! Ma bien-aimée frappait : ‘Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, Ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est trempée de rosée, Mes serrures avec les gouttes de rosée de la nuit.’

NASB 1995
« Je dormais mais mon cœur s'éveillait. Une voix ! Ma bien-aimée frappait : « Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, Ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est trempée de rosée, Mes mèches de l'humidité de la nuit.'

NASB 1977
“Je dormais, mais mon cœur était éveillé. Une voix! Ma bien-aimée frappait : ‘Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, Ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est trempée de rosée, Mes serrures avec l'humidité de la nuit.’

Bible amplifiée
“Je dormais, mais mon cœur était éveillé. Une voix [dans mon rêve] ! Ma bien-aimée frappait : ‘Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, Ma colombe, ma parfaite ! Car ma tête est trempée de la rosée [lourde de la nuit] Mes cheveux [sont couverts] de l'humidité de la nuit.’

Bible standard chrétienne
Je dormais, mais mon cœur était éveillé. Un son! Mon amour frappait ! Homme Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Car ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de gouttelettes de la nuit. Femme

Bible standard chrétienne Holman
Je dors, mais mon cœur est éveillé. Un son! Mon amour frappe ! M Ouvre-moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Car ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de gouttelettes de la nuit. W

Version standard américaine
J'étais endormi, mais mon cœur s'est éveillé : C'est la voix de mon bien-aimé qui frappe, disant : Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, mon immaculé Car ma tête est remplie de rosée, Mes mèches de gouttes de la nuit.

Bible araméenne en anglais simple
Je dormais et mon cœur était éveillé. La voix de mon amour qui frappait : " Ouvre-moi, ma sœur, mon intime, mon innocente colombe, car ma tête est remplie de rosée et mes boucles de gouttes de la nuit

Traduction de la Septante Brenton
Je dors, mais mon cœur s'éveille : la voix de mon parent frappe à la porte, en disant, Ouvre, ouvre à moi, ma compagne, ma sœur, ma colombe, ma parfaite : car ma tête est pleine de rosée, et mes cheveux des gouttes de la nuit.

Version anglaise contemporaine
Je dormais, mais je rêvais : Celui que j'aime était à la porte, frappant et disant : « Ma chérie, la mienne, ma colombe sans défaut, ouvre-moi la porte ! Ma tête est trempée de rosée du soir.

Bible de Douay Reims
Je dors, et mon cœur regarde frapper à la porte de ma bien-aimée : Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, ma sans souillure : car ma tête est pleine de rosée, et mes boucles des gouttes des nuits.

Version anglaise révisée
J'étais endormi, mais mon cœur s'est éveillé : c'est la voix de ma bien-aimée qui frappe en disant : Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, ma sans souillure : car ma tête est pleine de rosée, mes cheveux de gouttes de la nuit.

Traduction de bonnes nouvelles
Pendant que je dormais, mon cœur était éveillé. J'ai rêvé que mon amant frappait à la porte. Laisse-moi entrer, ma chérie, ma chérie, ma colombe. Ma tête est mouillée de rosée et mes cheveux sont humides de la brume.

LA PAROLE DE DIEU® Traduction
Je dors, mais mon esprit est éveillé. Écouter! Mon bien-aimé frappe. Ouvrez-moi, mon véritable amour, ma sœur, ma colombe, ma parfaite. Ma tête est mouillée de rosée, mes cheveux des gouttes de rosée de la nuit.

Version de norme internationale
Je dormais, mais mon cœur était éveillé. Il y a un son ! Mon bien-aimé frappe. "Ouvre-toi pour moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite. Car ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de l'humidité de la nuit."

JPS Tanakh 1917
Je dors, mais mon cœur s'éveille Hark ! mon bien-aimé frappe : 'Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, mon immaculé Car ma tête est pleine de rosée, Mes cheveux avec les gouttes de la nuit.'

Version littérale standard
Je dors, mais mon cœur se réveille : Le bruit de mon bien-aimé qui frappe ! “Ouvre à moi, ma sœur, mon amie, "" Ma colombe, ma parfaite ", " Car ma tête est remplie [de] rosée ", " Mes mèches [avec] les gouttes de la nuit.

NET Bible
Je dormais, mais mon esprit rêvait. Écouter! Mon amant frappe à la porte ! L'Amant à sa bien-aimée : "Ouvre-toi pour moi, ma sœur, ma chérie, ma colombe, ma parfaite ! Ma tête est trempée de rosée, mes cheveux de l'humidité de la nuit."

Bible anglaise du nouveau coeur
Je dormais, mais mon cœur était éveillé. C'est la voix de mon bien-aimé qui frappe : « Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, mon sans souillure car ma tête est pleine de rosée, et mes cheveux de l'humidité de la nuit.

Bible mondiale en anglais
Je dormais, mais mon cœur était éveillé. C'est la voix de mon bien-aimé qui frappe : « Ouvre-moi, ma sœur, mon amour, ma colombe, mon sans souillure car ma tête est pleine de rosée, et mes cheveux de l'humidité de la nuit.

Traduction littérale de Young
Je dors, mais mon cœur s'éveille : Le bruit de mon bien-aimé qui frappe ! 'Ouvre-moi, ma sœur, mon amie, Ma colombe, ma parfaite, Car ma tête est pleine de rosée, Mes cheveux de gouttes de la nuit.'

Matthieu 7 :8
A celui qui demande reçoit celui qui cherche trouve et à celui qui frappe, la porte sera ouverte.

Cantique de Salomon 1:16
Comme tu es beau, ma bien-aimée ! Oh, comme c'est délicieux ! L'herbe douce est notre lit.

Cantique des Cantiques 2:14
O my dove in the clefts of the rock, in the crevices of the cliff, let me see your face, let me hear your voice for your voice is sweet, and your countenance is lovely.

Song of Solomon 4:9
You have captured my heart, my sister, my bride you have stolen my heart with one glance of your eyes, with one jewel of your neck.

Song of Solomon 5:6
I opened for my beloved, but he had turned and gone. My heart sank at his departure. I sought him, but did not find him. I called, but he did not answer.

Song of Solomon 5:11
His head is purest gold his hair is wavy and black as a raven.

Song of Solomon 6:9
but my dove, my perfect one, is unique, the favorite of the mother who bore her. The maidens see her and call her blessed the queens and concubines sing her praises.

I sleep, but my heart wakes: it is the voice of my beloved that knocks, saying, Open to me, my sister, my love, my dove, my undefiled: for my head is filled with dew, and my locks with the drops of the night.

Song of Solomon 3:1 By night on my bed I sought him whom my soul loveth: I sought him, but I found him not.

Song of Solomon 7:9 And the roof of thy mouth like the best wine for my beloved, that goeth vers le bas sweetly, causing the lips of those that are asleep to speak.

Daniel 8:18 Now as he was speaking with me, I was in a deep sleep on my face toward the ground: but he touched me, and set me upright.

Song of Solomon 2:8,10 The voice of my beloved! behold, he cometh leaping upon the mountains, skipping upon the hills…

John 10:4 And when he putteth forth his own sheep, he goeth before them, and the sheep follow him: for they know his voice.

Revelation 3:20 Behold, I stand at the door, and knock: if any man hear my voice, and open the door, I will come in to him, and will sup with him, and he with me.

Psalm 24:7-10 Lift up your heads, O ye gates and be ye lift up, ye everlasting doors and the King of glory shall come in…

Psalm 81:10 je un m the LORD thy God, which brought thee out of the land of Egypt: open thy mouth wide, and I will fill it.

Proverbs 23:26 My son, give me thine heart, and let thine eyes observe my ways.

Song of Solomon 2:14 O my dove, that art in the clefts of the rock, in the secret des endroits of the stairs, let me see thy countenance, let me hear thy voice for sweet est thy voice, and thy countenance est comely.

Song of Solomon 6:9 My dove, my undefiled is mais one she est les seul one of her mother, she est the choice une of her that bare her. The daughters saw her, and blessed her Ouais, the queens and the concubines, and they praised her.

Psalm 119:1 ALEPH. Blessed are the undefiled in the way, who walk in the law of the LORD.

Cantique des Cantiques 8 :7 Many waters cannot quench love, neither can the floods drown it: if a man would give all the substance of his house for love, it would utterly be contemned.

Genesis 29:20 And Jacob served seven years for Rachel and they seemed unto him mais a few days, for the love he had to her.

My head is filled with dew. --Anacreon, iii. 10 is often compared to this.

" ' Fear not,' said he, with piteous din,

'Pray ope the door and let me in.

A poor unshelter'd boy am I,

For help who knows not where to fly:

Lost in the dark, and with the dews,

All cold and wet, that midnight brews.'"

(Comp. also Propert. i. 16-23 Ovid, Amor. Ii. 19-21.)

Verse 2-ch. 8:4. - Part IV. REMINISCENCES OF LOVE DAYS. The bridegroom rejoicing in the bride. Verse 2. - The bride's reminiscence of a love dream. I was asleep, but my heart waked, It is the voice of my beloved that knocketh, saying, Open to me, my sister, my love, my dove, my undefiled: for my head is filled with dew, my locks with the drops of the night. There is a resemblance between this account of what was apparently a dream, and that which is related in Song of Solomon 3:1-4 but the difference is very clear. In the former case the lover is represented as dismissed for a season, and then the relenting heart of the maiden sought after him and found him. In this case he "stands at the door and knocks," coming in the night and the maiden rises to open, but finds him gone, and so is drawn after him. The second dream is much more vivid and elaborate, and seems to be an imitation and enlargement of the other, being introduced apparently more for the sake of dwelling on the attractions of the beloved one and his preciousness in the eyes of the maiden than in self-reproach. Is it not possible that the poem originally concluded at Song of Solomon 5:1 with the marriage, and that the whole of the latter half was an amplification, either by Solomon himself, the author of the first half, or by some one who has entered into the spirit of the song? This would explain the apparent repetition, with the variations. But, at all events, the second part certainly is more from the standpoint of married life than the first. Hence the bride speaks at great length, which she does not in the earlier portion. Delitzsch thinks that this second love dream is intended to represent what occurred in early married life but there are two objections to that - first , that the place is evidently a country residence and secondly , that such an occurrence is unsuitable to the conditions of a royal bride. It is much more natural to suppose that the bride is recalling what occurred in her dream when the lover, having been sent away until the evening, as on the former occasion, returned, and in the night knocked at the door. "My heart waked" is the same as "My mind was active." The "heart" in Hebrew is the inner man, both intellect and feeling. "I was asleep, but I was thinking" (cf. Cicero, 'De Divinatione,' 1:30). The lover has come off a long journey over the mountains, and arrives in the night time. The terms with which he appeals to his beloved are significant, denoting

(3) purity, simplicity, and loveliness - my dove

(4) entire devotion, undoubting trust - my undefiled. Tammanthi , "my perfection," as Arabic tam, teim , "one devoted to another." as a servant.

Similar passages are quoted from heathen love poetry, as Anacreon, 3:10 Propertius, 1:16-23 Ovid, 'Amor.,' 3:19, 21. The simple meaning of the dream is that she is full of love by night and by day. She dreamed that she was back in her old country home, and that her lover visited her like a shepherd and she tells how she sought him, to show how she loved him. When we are united to the Saviour with the bonds of a pledged affection, we lose the sense of self-reproach in the delight of fellowship, and can even speak of our own slowness and backwardness only to magnify his grace. We delight to acknowledge that it was his knocking that led us to seek after him, although we had to struggle with the dull heart and it was not until it was moved by his approach, by his moving towards us, that we hastened to find him, and were full of the thought of his desirableness. There are abundant examples of this same interchange of affection in the history of the Church's revivals and restorations.

but my heart
וְלִבִּ֣י (wə·lib·bî)
Conjunctive waw | Noun - masculine singular construct | first person common singular
Strong's 3820: The heart, the feelings, the will, the intellect, centre

is awake.
עֵ֑ר (‘êr)
Verb - Qal - Participle - masculine singular
Strong's 5782: To rouse oneself, awake

My beloved
דּוֹדִ֣י (dō·w·ḏî)
Noun - masculine singular construct | first person common singular
Strong's 1730: To love, a love-token, lover, friend, an uncle


Solomon was:

Known for his wisdom:

Not long after Solomon became King, God visited him in a dream and told Solomon to ask God what He should give him (1 Kings 3:5-15 2 Chronicles 1). Solomon replied saying that God had given his father David great mercy and a son to sit on the throne. He continued by saying that he was “but a little child” and did not know how to proceed as the king of God’s people. He then asked that God would give him and understanding heart to judge God’s people so that he could discern between good and bad.

God was pleased with Solomon’s request. He said that because Solomon had not asked for long life, riches, nor the lives of his enemies, but instead understanding to discern judgement, He would give Solomon a wise and understanding heart. God added that there would be no one like him then or after him. God said that He would also give Solomon great riches and honor. God concluded by saying that if Solomon walked in God’s ways that He would give him a long life. Solomon woke from this dream and immediately went to Jerusalem and stood before the ark of the covenant of the Lord to make offerings and a feast for all his servants.

It was not long after that the wisdom that God had given him was demonstrated. While judging a case between two women who each claimed they were the mother of the same newborn baby (1 King 3:16-28). Both women had newborn babies and one of the babies died in the night so the mother of the dead baby swapped the babies. When it was discovered in the morning, the women were fighting over whose baby had died.

King Solomon immediately commanded that the baby be cut in half by a sword and each woman receive a half. One of the women cried out for King Solomon to give the baby to the other woman while the other woman was indifferent to the dividing of the baby so that neither would be awarded the living baby. Solomon declared that the woman who cried out was the real mother because she would rather give up her baby so that he would live instead of being killed. The people were astounded by his wisdom to get to the truth.

Tasked with building the first Jewish Temple in Jerusalem

Solomon’s father, David, desired to build a permanent temple for God while he was on the throne. However, God told David that because he had shed blood, he would not be allowed to build it. Instead, God told him that He had chosen his son Solomon to build it. David gave instructions to Solomon about how God wanted the temple built and provided everything that Solomon needed. Likewise, the people were so overjoyed that they willingly gave offerings to the Lord. The temple was started in the fourth year of Solomon’s reign and completed seven years later (1 Kings 6). David died before the temple was built.

Very wealthy

The Bible tells us that Solomon also built houses for himself. One was a personal home and the second was built as a house the he would use to judge court cases (1 Kings 7). This “courthouse” is where Solomon heard and decided cases. It was quite lavish and built from the finest of materials. He also built a house for his Egyptian wife, whom he married to make peace with Pharaoh (1 Kings 3). Solomon accumulated and spent great amounts of money on a lavish lifestyle like no other person in history.

Involved with many women

As we just learned, Solomon had an Egyptian wife. He went on to marry 700 wives and had 300 concubines or mistresses (1 Kings 11). Many of the women worshiped false Gods. This led Solomon to also worship false Gods, which had a negative impact on his life. We can see from Solomon’s weakness and desire for adulterous relationships that it eventually cause the loss of many blessings from God.

Consumed with worldly and idolatrous pursuits

Because of Solomon’s polygamy and lavish lifestyle, his time became more consumed with worldly and idolatrous pursuits. This led to Solomon ignoring the Lord’s directives, which angered God. Therefore, the Lord raised up enemies to attack and take away a large part of the kingdom from Solomon. God explained that He allowed this to happen because of Solomon’s worship of other gods and not walking in God’s ways. (1 Kings 11). God did not forsake Solomon, but Solomon’s actions greatly influenced the kingdom in a negative way. It is sad that Solomon had all the wisdom in the world provided to him, yet, he also made choices that were unwise.


The Seal from God

One source in which the Seal of Solomon is mentioned is the Testament of Solomon . This is a “Pseudepigraphic treatise on the forms and activities of demons and the charms effective against them.” It has been claimed that this text was written by Solomon himself, and provides account of certain experiences that the king had during the building of the Temple.

Solomon and the plan for the First Temple, illustration from a Bible card published by the Providence Lithograph Co. ( Domaine public )

Around the beginning of the Testament, the author provides a story to explain how Solomon received his Seal from God. In this story, Solomon notices that the young son of his master workman was growing thinner each day, despite being given double wages and a double supply of food. When the child was questioned, he told the king that a demon had been harassing him every day after sunset,

“I pray thee, O king. Listen to what has befallen all that thy child hath. After we are all released from our work on the Temple of God, after sunset, when I lie down to rest, one of the evil demons comes and takes away from me one half of my pay and one half of my food. Then he also takes hold of my right hand and sucks my thumb. And lo, my soul is oppressed, and so my body waxes thinner every day.”

Solomon then prayed to God for help, who answered the king’s prayers by sending him a magic signet ring which had an engraving of a pentagram on its seal,

“And it came about through my prayer that grace was given to me from the Lord Sabaoth by Michael his archangel. [He brought me] a little ring, having a seal consisting of an engraved stone, and said to me: "Take, O Solomon, king, son of David, the gift which the Lord God has sent thee, the highest Sabaoth. With it thou shalt lock up all demons of the earth, male and female and with their help thou shalt build up Jerusalem. [But] thou [must] wear this seal of God. And this engraving of the seal of the ring sent thee is a Pentalpha.”

The Star of David in the oldest surviving complete copy of the Masoretic text, the Leningrad Codex, dated 1008. ( Domaine public )

Using this ring, Solomon began to bring demons under his control, beginning with Ornias, the demon who had been tormenting the son of Solomon’s master workman. By questioning the demons whom he summoned, Solomon was able to learn their names, how they persecuted human beings, and how they could be countered. Additionally, the king was able to make these demons work for him. For example, Solomon commanded the demon Asmodeus to help with the construction the Temple,

“As the Lord God of my fathers liveth, I will lay iron on thee to wear. But thou shalt also make the clay for the entire construction of the Temple, treading it down with thy feet.”

Russian icon of King Solomon. He is depicted holding a model of the Temple (18th century, iconostasis of Kizhi monastery, Russia). ( Domaine public )

Once the construction of the Temple was finished, Solomon had the demons imprisoned in bottles. These bottles were said to have been buried under the monument that the demons helped build. In one story, the demons were released when Nebuchadnezzar captured Jerusalem. When the Temple was destroyed, the Babylonians found the bottles buried by Solomon. Thinking that they contained gold, the soldiers opened the bottles, thus releasing the demons back into world.


How did God respond when Solomon asked for wisdom?

In 1 Kings 3:3, Solomon is described in the following positive terms: “Solomon loved the LORD, walking in the statutes of David his father.” One night, the Lord appeared to Solomon and said, “Ask what I shall give you” (verse 5). In response, Solomon answered, “Give your servant therefore an understanding mind to govern your people, that I may discern between good and evil, for who is able to govern this your great people?” (verse 9).

The passage notes, “It pleased the Lord that Solomon had asked this” (1 Kings 3:10). God delights to give wisdom to those who truly seek it (Proverbs 2:6&ndash8 James 1:5). God responds to Solomon’s request for wisdom by promising three different gifts. The first is the wisdom Solomon had asked for: “I now do according to your word. Behold, I give you a wise and discerning mind, so that none like you has been before you and none like you shall arise after you” (verse 12).

First Kings 4:29-34 records the details of Solomon’s wisdom: “And God gave Solomon wisdom and understanding beyond measure, and breadth of mind like the sand on the seashore, so that Solomon’s wisdom surpassed the wisdom of all the people of the east and all the wisdom of Egypt. For he was wiser than all other men, wiser than Ethan the Ezrahite, and Heman, Calcol, and Darda, the sons of Mahol, and his fame was in all the surrounding nations. He also spoke 3,000 proverbs, and his songs were 1,005. He spoke of trees, from the cedar that is in Lebanon to the hyssop that grows out of the wall. He spoke also of beasts, and of birds, and of reptiles, and of fish. And people of all nations came to hear the wisdom of Solomon, and from all the kings of the earth, who had heard of his wisdom.”

The second gift God gave Solomon was wealth and fame: “I give you also what you have not asked, both riches and honor, so that no other king shall compare with you, all your days” (1 Kings 3:13). Solomon would become known as the wealthiest king of his era.

The third gift God gave him was conditional&mdasha long life based on Solomon’s obedience: “And if you will walk in my ways, keeping my statutes and my commandments, as your father David walked, then I will lengthen your days” (1 Kings 3:14). After God made these promises, “Solomon awoke, and behold, it was a dream” (verse 15).

The first two gifts were unconditional. Solomon was known as a man of great wisdom (1 Kings 3:28) and as a king of great wealth and influence. But was Solomon known as an obedient king who experienced a long life? By the grace of God, Solomon reigned for 40 years (1 Kings 11:42), a long period for one king to reign. However, Solomon’s obedience was mixed. He had many wives, including foreigners who influenced him to sacrifice to their gods. His great wealth also contributed to unwise excesses. Solomon began well, as his humble request for wisdom shows, but he later disobeyed God. Solomon was spared more severe punishment for the sake of his father, David (1 Kings 11:11&ndash12).


The wealthy, wise reign of King Solomon made Israel prosper

Son of David and Bathsheba, Solomon lived a colorful life, whose crowning achievement was building the Temple.

No king in the stories of the Bible so speaks to our imagination as King Solomon, who ruled Israel after King David. The Bible depicts Solomon's reign as an era of unprecedented prosperity due to his wisdom, a quality bestowed upon him by God. In a dream, God had asked him what he wanted most, and Solomon replied, “an understanding mind to govern your people, able to discern between good and evil” (I Kings 3:9).

The History of the Bible, Animated

Solomon reorganized his realm into 12 districts that cut across tribal boundaries so as to central­ize power in Jerusalem. To pacify tribal sensibili­ties, he continued his father’s policy of marrying wives from many tribes, as well as from those nations with whom he struck an alliance. Follow the quest for the Queen of Sheba and Ethiopia's ancient Christian churches.

Solomon also found time to adjudicate civil cases, such as the one where two women were fight­ing over a baby, each claiming the child was hers. Solomon said, “Bring me a sword,” and ordered the child cut in two, with each woman receiving half of the body. Shocked, one of the mothers said, “Please, my lord, give her the living boy!” (I Kings 3:26). Solomon knew that the true mother had spoken, for no woman could see her own child killed. The king also composed “three thousand proverbs” and “over a thousand songs,” and could speak about a vast range of subjects, from cedar wood to different species of animals (I Kings 4:32-33). Discover Babylon, home of the first legal code.

The Bible says that Israel grew prosperous under Solomon, and indeed there is evidence that the Levant was experiencing strong eco­nomic growth as regional trade increased in the region. Wealth poured into his treasury, allowing Solomon to fulfil God’s promise to David: to build a temple to house the Ark of the Covenant. To do so, he launched a “donation drive” that netted 5,000 gold and 10,000 silver talents (roughly $100 million in today’s currency).

When the project was finished, a citadel of white and gold had risen over Jerusalem. The Temple built by Solomon would become the spiritual center of Jerusalem. At the same time, the king built a ring of strongholds to protect his kingdom, with fortresses in Megiddo, Hazor, and Gezer. Meet Five Men Who All Think They’re the Messiah


Voir la vidéo: Film-La-Bible-Salomon (Janvier 2022).