Nouvelles

Corry DD-817 - Histoire

Corry DD-817 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Corry III

(DD-817: dp. 2425; 1. 390'6"; n. 41'1", dr. 18'6"; s. 35 k.; cpl. 367; a. 6 5", 10 21" tt ., 6 dcp., 2 dct.; cl. Gearing)

Le troisième Corry (DD-817) a été lancé le 28 juillet 1945 par Consolidated Steel Corp. of Texas, Orange, Tex. sponsorisé par Mlle Corry, commandé le 27 février 1946, commandé par le commandant M. S. Shellabarger ; et signalé à la Flotte de l'Atlantique.

Corry a navigué de Galveston, Texas, le 28 mars 1946 pour un entraînement au shakedown dans les Caraïbes et est arrivé à Norfolk le 10 juillet. Après une période de service dans les eaux européennes et méditerranéennes du 23 juillet 1946 au 19 mars 1947, Corry a mené des croisières d'entraînement de réserve du Potomac River Naval Command, puis s'est rendu à Pensacola pour servir de garde d'avion pour les porte-avions opérant au large de la Floride du 22 septembre 1947 à 28 avril 1950.

Corry a rejoint le Destroyer Squadron 8 à Norfolk le 22 mai 1950 pour des exercices anti-sous-marins qui comprenaient une croisière à Québec en juillet. Du 2 septembre au 12 novembre, il a servi avec la 6e flotte en Méditerranée et a rejoint une croisière d'aspirants vers l'Europe du Nord, visitant Gotesburg et Cherbourg, en France, du 1er juin au 27 juillet 1951. Son prochain tour de service avec la 6e flotte a été du 22 avril au 23 octobre 1952. Le Corry a quitté Norfolk pour des opérations locales jusqu'au 1er avril 1953, date à laquelle il a été désarmé pour être converti en destroyer de piquetage radar. Elle a été reclassée DDR-817 le 9 avril 1953.

Recommandé le 9 janvier 1954, Corry a transporté des aspirants du NROTC lors d'une croisière à la Nouvelle-Orléans et à travers le canal de Panama pour des opérations à Balboa à l'été 1954. De septembre 1954 à 1960, Corry a alterné quatre périodes de service avec la 6e flotte en Méditerranée avec des opérations de Norfolk le long de la côte est, et des exercices dans les Caraïbes.


USS Corry (DD-817)

USS Corry (DD/DDR-817) était un Engrenage-class destroyer de la marine des États-Unis, le troisième navire de la marine nommé en l'honneur du lieutenant-commandant William M. Corry, Jr. (1889–82111920), un aviateur naval qui a reçu à titre posthume la médaille d'honneur.

Les Engrenage classer était une série de 98 destroyers construits pour la marine américaine pendant et peu après la Seconde Guerre mondiale. Les Engrenage la conception était une modification mineure de la Allen M. Sumner classe , où la coque a été allongée de 14 & 160 pieds (4,3 & 160 m) au milieu du navire, ce qui a entraîné plus d'espace de stockage de carburant et augmenté la plage de fonctionnement.

Dans la terminologie navale, un destructeur est un navire de guerre rapide et maniable à longue endurance destiné à escorter les plus gros navires d'une flotte, d'un convoi ou d'un groupement tactique et à les défendre contre de plus petits attaquants puissants à courte portée. Ils ont été développés à l'origine à la fin du 19ème siècle par Fernando Villaamil pour la marine espagnole comme une défense contre les torpilleurs, et au moment de la guerre russo-japonaise en 1904, ces « destroyers de torpilleurs » (TBD) étaient « grands, rapides , et des torpilleurs puissamment armés conçus pour détruire d'autres torpilleurs". Bien que le terme « destroyer » ait été utilisé de manière interchangeable avec « TBD » et « torpilleur destroyer » par les marines depuis 1892, le terme « torpilleur destroyer » avait été généralement raccourci à simplement « destroyer » par presque toutes les marines par la Première Guerre mondiale .

Les Marine des États-Unis (USN) est la branche du service de guerre navale des forces armées des États-Unis et l'un des sept services en uniforme des États-Unis. C'est la marine la plus grande et la plus performante au monde et il a été estimé qu'en termes de tonnage de sa seule flotte de combat active, elle est plus grande que les 13 prochaines marines combinées, qui comprennent 11 alliés des États-Unis ou pays partenaires. avec le tonnage de flotte de combat combiné le plus élevé et la plus grande flotte de porte-avions au monde, avec onze en service, et deux nouveaux porte-avions en construction. Avec 319 421 personnes en service actif et 99 616 dans la réserve prête, la Marine est la troisième plus grande des branches de service. Elle compte 282 navires de combat déployables et plus de 3 700 avions opérationnels en mars�, ce qui en fait la deuxième force aérienne la plus importante et la plus puissante au monde.


3 octobre 1920

Enseigne William Merrill Corry, Jr., Marine des États-Unis, mars 1913. (F. Brunel/Bureau du personnel de la Marine des États-Unis)

Le capitaine de corvette William Merrill Corry, Jr., United States Navy, a été affecté en tant qu'aide de l'aviation à l'amiral William Braid Wilson, Jr., commandant en chef de la flotte de l'Atlantique, à bord du cuirassé USS Pennsylvanie (BB-38). Le samedi 2 octobre 1920, le lieutenant-commandant Corry, en compagnie du lieutenant (Junior Grade) Arthur C. Wagner, Force de réserve, Marine des États-Unis, a volé de Mitchel Field, Mineola, Long Island, New York, à Hartford, Connecticut. Leur avion était un biplan monomoteur Curtiss JN-4 à deux places. Le vol était conçu comme un vol de campagne pour les deux pilotes afin de maintenir leurs compétences.

À leur arrivée à Hartford, comme il n'y avait pas d'aérodrome à proximité, le duo a atterri sur le terrain du Hartford Golf Club. Ils sont restés le week-end en tant qu'invités du colonel Hamilton R. Horsey, ancien chef d'état-major de la 26e division de l'armée américaine lors des offensives de Saint-Mihiel et de Meuse-Argonne pendant la Première Guerre mondiale, et du lieutenant-colonel James S. Howard .

Vers 15 heures, le dimanche 3 octobre, Corry et Wagner étaient prêts à retourner à Mineola. Le lieutenant (j.g.) Wagner volait depuis le cockpit avant, tandis que le lieutenant-commandant Corry était dans le cockpit arrière.

Le Curtiss a décollé vers le nord et à environ 50 pieds (15 mètres) d'altitude, a tourné vers le sud-ouest. Alors que l'avion survolait le club house du terrain de golf, Corry fit signe au colonel Horsey. L'avion s'est approché d'un grand bosquet d'arbres, puis a tourné à droite, de nouveau vers le nord. Le moteur s'est arrêté et l'avion a piqué du nez dans le sol d'environ 75 pieds (23 mètres).

Les Courant de Hartford signalé:

Épave incendiée du biplan Curtiss JN-4 piloté par Wagner et Corry, les 2 et 3 octobre 1920. (The Hartford Courant)

L'engin a heurté le sol à un angle aigu et s'est immédiatement retourné dans le sens de l'extrémité, l'hélice s'enfonçant dans le sol. Le commandant Corry a été catapulté de son siège, mais Wagner, qui s'était attaché à son siège, a eu moins de chance. Alors que la machine se retournait, elle s'enflamma, l'enveloppant d'un lavage d'essence flamboyante provenant du réservoir cassé.

La bravoure de Corry.

Le commandant Corry, se relevant du sol, fut le premier à se précipiter au secours de son camarade. C'est de cette façon que son manteau a pris feu avec des brûlures aux mains et au visage. Il n'a pas pu libérer Wagner et ce n'est que lorsque Walter E. Patterson de la Travelers Insurance Company et Martin Keane, un attaché du club, ont ajouté que leurs efforts ont été accomplis avec succès. Les membres du club se sont précipités du club-house avec plusieurs gallons d'huile d'olive et d'huile douce et étaient disponibles presque dès que l'homme frappé a été libéré de son siège. Alors que les vêtements en feu étaient retirés du corps de Wagner, Benjamin Allen, un porteur du club, a rapidement enroulé son manteau autour de la tête de Corry et a ainsi coupé toute chance que les flammes atteignent le nez ou les yeux de l'officier.

Allen, avec l'aide de Corry, enleva le manteau et étouffa les autres vêtements fumants. Les mains et le visage de Corry étaient si gravement brûlés qu'aucune trace de peau n'a été laissée intacte. Plusieurs côtes ont également été cassées.

Jeu de Wagner.

Wagner a été roulé sur le sol par des mains consentantes pour éteindre les flammes et avec l'aide des deux hommes qui l'avaient traîné de sa place sous l'avion, ceux de ses vêtements qui n'avaient pas encore brûlé ont été arrachés de son corps pour faire place à vinaigrettes à l'huile d'olive et à l'huile douce, qui étaient alors disponibles. Il a été enveloppé dans des bandes de linge imbibé d'huile et de draps de coton pour apaiser l'agonie de ses brûlures. Chaque morceau de vêtement était presque entièrement consumé et ses chaussures étaient réduites en cendres. Tout au long du processus, Wagner, pleinement conscient, dirigeait les efforts des aides volontaires, malgré le fait que son visage était méconnaissable, avec le nez et les oreilles brûlés par la tête.

Il est resté en jeu jusqu'au moment où il a été tendrement porté à l'ambulance, lorsqu'il a remercié ceux qui l'avaient aidé en leur disant qu'il était sûr qu'ils avaient fait tout ce qu'ils pouvaient. . .

. . . Malgré un combat héroïque pour la vie, couvrant près de huit heures à partir du moment où il a reçu ses brûlures, Wagner est décédé peu après 10 heures. L'énorme démonstration de courage et de vitalité montrée par l'homme à travers toute son agonie était la merveille de tous les médecins et infirmières de l'hôpital. . . .

Le Courant de Hartford, lundi matin, 4 octobre 1920, page 1, colonne 8 et page 2, colonne 1.

Quatre jours plus tard, le 7 octobre 1920¹, le lieutenant-commandant Corry décède également de ses blessures. Il n'avait que 31 ans.

Pour sa bravoure en tentant de sauver le lieutenant (j.g.) Wagner, le lieutenant-commandant William Merrill Corry, Jr., United States Navy, a reçu la médaille d'honneur. Sa citation dit :

“Pour service héroïque en tentant de sauver un frère officier d'un avion enveloppé de flammes. Le 2 octobre 1920,² un avion dans lequel le Lt. Comdr. Corry était un passager s'est écrasé et a pris feu. Il a été projeté à 30 pieds de l'avion et, bien que blessé, s'est précipité vers la machine en feu et a tenté de libérer le pilote. Ce faisant, il a subi de graves brûlures, dont il est décédé 4 jours plus tard.”

Médaille d'honneur, United States Navy and Marine Corps, 1919-1942.

William Merrill Corry, Jr., est né le 5 octobre 1889 à Quincy, en Floride. Il était le deuxième des six enfants de William Merrill Corry, un marchand de tabac, et de Sarah Emily Wiggins Corry.

Aspirant William Merrill Corry, Jr., Académie navale des États-Unis, 1910.

“Bill” Corry a été admis à l'Académie navale des États-Unis, à Annapolis, dans le Maryland, en tant qu'aspirant de marine, le 20 juin 1906. Il était un camarade de classe du futur amiral Marc A. Mitscher. Le 7 juillet 1910, l'aspirant Corry est affecté au 16 000 tonnes Connecticut-classe cuirassé USS Kansas (BB-21). Il est nommé Ensign, United States Navy, le 7 mars 1912.

L'enseigne Corry a été promu lieutenant (grade junior), le 7 mars 1915. Il a été affecté à la station aéronautique navale (Y-13) à Pensacola, Floride, le 7 juillet 1915. À la fin de la formation au pilotage, le lieutenant (jg) Corry a été désigné Aviateur naval n° 23, 16 mars 1916.

Le 26 novembre 1916, le lieutenant (j.g.) Correy est affecté au Tennessee-classe croiseur blindé USS Seattle (ACR-11). En 1917, il est affecté à USS Caroline du Nord (ACR-12).

Les États-Unis sont entrés dans la Première Guerre mondiale le 6 avril 1917. Le 22 août 1917, le lieutenant (j.g.) Corry a été envoyé en France pour travailler avec les forces de l'aviation navale des États-Unis en Europe. Corry a été promu au grade de lieutenant, le 7 mars 1918. Il a été placé à la tête de l'école d'aviation du Croisic, sur la côte ouest de la France, le 7 novembre 1917. Alors qu'il y a reçu la Croix de la Marine, “for distingué et service héroïque en tant que pilote d'avion effectuant de nombreux vols audacieux au-dessus des lignes ennemies, également pour ses efforts inlassables et efficaces en faveur de l'organisation de l'aviation navale américaine, du service extérieur et de la construction du projet de bombardement du Nord. Le Groupe de bombardement du Nord ciblait des bases soutenant les opérations sous-marines allemandes.) La France l'a nommé Chevalier de la légion d'honneur.

Le lieutenant Corry a pris le commandement de la base aéronavale de Brest, France, le 7 juin 1918. Il a été promu au grade provisoire de lieutenant-commandant, le 1er juillet 1918. Il est resté à Brest jusqu'à l'Armistice, le 11 novembre 1918. Il a participé à la démobilisation des forces américaines en France et en Belgique. Il a également servi dans diverses affectations du personnel.

Le lieutenant-commandant Corry a reçu l'ordre de retourner aux États-Unis en tant qu'aide à l'aviation du chef d'état-major de la flotte de l'Atlantique. Il a quitté Anvers, Belgique le 2 juin 1920, à bord SS Finlande, à destination de New York.

Lieutenant-commandant William Merrill Corry, Jr., Médaille d'honneur, Croix de la Marine, Chevalier de la légion d'honneur, est enterré au cimetière oriental de Quincy, en Floride.

Après sa mort, la marine américaine a nommé un terrain d'atterrissage auxiliaire à Pensacola. Floride, Corry Field, en son honneur. Un aérodrome voisin a pris le nom en 1928 et s'appelle actuellement NAS Pensacola Corry Station.

Trois navires de guerre de la marine américaine ont également été nommés USS Corry. Le 25 mai 1921, un Clemson-classe “flush-deck” ou “four-stack” destroyer, USS Corry (DD-334), a été commandé. Il a été désaffecté en 1930.

USS Corry (DD-334), début des années 1920. (Pier Studio, San Diego)

Les Gleaves-classe destroyer USS Corry (DD-463) a été lancé le 28 juillet 1941, baptisé par Miss Jean Constance Corry, avec Miss Sara Corry comme demoiselle d'honneur. Le nouveau destroyer a été mis en service le 18 décembre 1941. Corry se distingue par sa participation aux opérations anti-sous-marines dans l'Atlantique, le naufrage du U-801 le 17 mars 1944. Corry a sauvé 47 marins de ce sous-marin, et 8 autres de l'U-1059, qui a été coulé deux jours plus tard.

Corry a elle-même été coulée lors d'un duel d'artillerie avec une batterie côtière allemande au large d'Utah Beach, en Normandie, le 6 juin 1944. Sur l'équipage du destroyer de 276 hommes, 24 ont été tués et 60 ont été blessés. Brisé en deux, le navire a coulé en eau peu profonde. Le drapeau américain à sa tête de mât est resté visible au-dessus de l'eau alors que le navire s'installait sur le fond marin.

USS Corry (DD-463) se prépare à sauver les survivants de l'U-801, 17 mars 1944. (U.S. Navy)

Les Engrenage-classe destroyer USS Corry (DD-817) a été mis en service le 27 février 1946 à Orange, Texas. Le sponsor du navire était Mlle Gertrude Corry, nièce du lieutenant-commandant Corry. Corry servi dans la marine américaine jusqu'à sa mise hors service le 27 février 1981 après 35 ans de service. Il a été remis à la Grèce et rebaptisé HS Kriezis (D-217). Le navire a finalement été retiré en 1994 et mis au rebut en 2002.

USS Corry (DD-817), un destroyer de classe Gearing, aux côtés de l'USS Baltimore (CA-68), mer Méditerranée, 1952. (QM2 George Panos, marine des États-Unis)

Le lieutenant (junior grade) Arthur C. Wagner, Force de réserve, Marine des États-Unis, est né le 18 août 1988. Il était le fils de William Wagner et d'Elizabeth Genting (?) Wagner.

Au moment de sa mort, le lieutenant Wagner était affecté à l'Atlantic Fleet Ship Plane Division, Mitchel Field, Mineola, Long Island, New York. Il avait déjà servi à bord USS Nevada (BB-36). En 1919, il a suivi une formation de pilote à la Naval Air Station Pensacola, puis a été affecté à USS Shawmut (CM-4), un poseur de mines qui avait été reclassé en annexe d'avion.

Le lieutenant (j.g.) Arthur C. Wagner a été enterré au Old Cathedral Cemetery, Philadelphie, Pennsylvanie, le 8 octobre 1920.

¹ Alors que de nombreuses sources donnent la date du décès de Corry le 6 octobre 1920, les documents d'homologation déposés auprès du tribunal du comté de Gadsen le 5 novembre 1920 et signés par la mère de Corry, Sarah E. Corry, donnent la date du 7 octobre. 1920. Plus loin, Le Courant de Hartford, dans son édition du jeudi 7 octobre 1920, à la page 1, colonnes 2 et 3, rapportait : « Le lieutenant-commandant William M. Corry, responsable de l'avion naval Curtiss qui s'est écrasé sur terre au Hartford Golf Club dimanche après-midi dernier, est décédé à l'hôpital Hartford à 2h30 ce matin de brûlures. . . .”


CORRY DD 817

Cette section répertorie les noms et les désignations que le navire a eu au cours de sa vie. La liste est par ordre chronologique.

    Destructeur de classe Gearing
    Quille posée le 5 avril 1945 - Lancé le 28 juillet 1945

Radié du registre de la marine le 27 février 1981

Couvertures navales

Cette section répertorie les liens actifs vers les pages affichant les couvertures associées au navire. Il devrait y avoir un ensemble de pages distinct pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). Les couvertures doivent être présentées par ordre chronologique (ou du mieux possible).

Étant donné qu'un navire peut avoir plusieurs couvertures, elles peuvent être réparties sur plusieurs pages, de sorte que le chargement des pages ne prend pas une éternité. Chaque lien de page doit être accompagné d'une plage de dates pour les couvertures sur cette page.

Cachets de la poste

Cette section répertorie des exemples de cachets postaux utilisés par le navire. Il devrait y avoir un ensemble distinct de cachets de la poste pour chaque incarnation du navire (c'est-à-dire pour chaque entrée dans la section « Nom du navire et historique de la désignation »). À l'intérieur de chaque série, les cachets de la poste doivent être répertoriés dans l'ordre de leur type de classification. Si plusieurs cachets de la poste ont la même classification, ils doivent être triés par date de première utilisation connue.

Un cachet de la poste ne doit pas être inclus à moins qu'il ne soit accompagné d'une image en gros plan et/ou d'une image d'une couverture montrant ce cachet de la poste. Les plages de dates DOIVENT être basées UNIQUEMENT SUR LES COUVERTURES DU MUSÉE et devraient changer à mesure que de nouvelles couvertures sont ajoutées.
 
>>> Si vous avez un meilleur exemple pour l'un des cachets de la poste, n'hésitez pas à remplacer l'exemple existant.


Contenu

Corry a navigué de Galveston, Texas, le 28 mars 1946 pour un entraînement au shakedown dans les Caraïbes et est arrivé à Norfolk, Virginie, le 10 juillet. Après une période de service dans les eaux européennes et méditerranéennes du 23 juillet 1946 au 19 mars 1947, Corry a mené des croisières d'entraînement de réserve du Potomac River Naval Command, puis s'est rendu à Pensacola, en Floride, pour servir de garde d'avion pour les porte-avions opérant au large de la Floride du 22 septembre 1947 au 28 avril 1950.

Corry rejoint le Destroyer Squadron 8 (DesRon 8) à Norfolk le 22 mai 1950 pour des exercices anti-sous-marins qui comprenaient une croisière à Québec en juillet. Du 2 septembre au 12 novembre, il a servi avec la 6e flotte en Méditerranée et a rejoint une croisière d'aspirants vers l'Europe du Nord, visitant Gotesburg et Cherbourg, en France, du 1er juin au 27 juillet 1951. Son prochain tour de service avec la 6e flotte a été du 22 avril au 23 octobre 1952. Corry a navigué de Norfolk pour des opérations locales jusqu'au 1er avril 1953 quand elle a été désarmée pour la conversion en destroyer de piquetage de radar. elle a été reclassée DDR-817, 9 avril 1953.

Remis en service le 9 janvier 1954, Corry transporté des aspirants du NROTC lors d'une croisière à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et à travers le canal de Panama pour des opérations à Balboa à l'été 1954. De septembre 1954 à 1960 Corry a alterné quatre périodes de service avec la 6e flotte en Méditerranée avec des opérations hors de Norfolk le long de la côte est et des exercices dans les Caraïbes.

Corry est revenu à DD-817 le 1er janvier 1964.

Croisière West PAC de septembre 68 à avril 69 à l'appui des forces américaines au Vietnam. A parcouru 49 125 milles marins aller-retour au départ de Norfolk, en Virginie, tiré 6 607 obus de 5"38 cal, détruit 72 structures et bunkers avec 15 KIA ennemis connus.

Corry a été désarmé et rayé du registre des navires de la marine le 27 février 1981.


USS Corry (DD-817), destroyer, HS Kriezis (D-217)

L'USS Corry (DD/DDR-817) était un destroyer de classe Gearing de la marine des États-Unis, le troisième navire de la marine nommé en l'honneur du lieutenant-commandant William M. Corry, Jr. (1889-1920), un aviateur naval qui a reçu à titre posthume le Médaille d'honneur.

Le Corry a été lancé le 28 juillet 1945 par Consolidated Steel Corp. of Texas, Orange, Texas, parrainé par Miss Corry commandée le 27 février 1946, commandée par le commandant M. S. Shellabarger et rapportée à la flotte de l'Atlantique.

Corry a navigué de Galveston, Texas, le 28 mars 1946 pour un entraînement au shakedown dans la mer des Caraïbes et est arrivé à Norfolk, Virginie, le 10 juillet. Après une période de service dans les eaux européennes et la mer Méditerranée du 23 juillet 1946 au 19 mars 1947, Corry a mené des croisières d'entraînement de la Réserve du Potomac River Naval Command, puis s'est rendu à Pensacola, en Floride, pour servir de garde d'avion pour les porte-avions opérant au large Floride du 22 septembre 1947 au 28 avril 1950.

Corry a rejoint le Destroyer Squadron 8 (DesRon 8) à Norfolk le 22 mai 1950 pour des exercices anti-sous-marins qui comprenaient une croisière à Québec en juillet. Du 2 septembre au 12 novembre, il a servi avec la 6e flotte en Méditerranée et a rejoint une croisière d'aspirants vers l'Europe du Nord, visitant Gotesburg et Cherbourg, en France, du 1er juin au 27 juillet 1951. Son prochain tour de service avec la 6e flotte a été du 22 avril au 23 octobre 1952. Le Corry a quitté Norfolk pour des opérations locales jusqu'au 1er avril 1953, date à laquelle il a été désarmé pour être converti en destroyer de piquetage radar. Elle a été reclassée DDR-817, le 9 avril 1953.

Recommandé le 9 janvier 1954, Corry a transporté des aspirants du NROTC lors d'une croisière à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et à travers le canal de Panama pour des opérations à Balboa à l'été 1954. De septembre 1954 à 1960, Corry a alterné quatre périodes de service avec la 6e flotte dans le Méditerranée avec des opérations à partir de Norfolk le long de la côte est et des exercices dans les Caraïbes.

Corry revint au DD-817 le 1er janvier 1964.

Corry a effectué une croisière dans le Pacifique occidental de septembre 1968 à avril 1969 en soutien aux forces américaines au Vietnam. Le navire a parcouru 49 125 milles marins (90 980 km 56 532 mi) aller-retour au départ de Norfolk, en Virginie. Tout en soutenant les forces américaines pendant la guerre du Vietnam, le navire a tiré 6 607 obus de 5 "38 cal, détruit 72 structures et bunkers avec 15 ennemis connus.

Le Corry a été désarmé et rayé du registre des navires de la marine le 27 février 1981.

Le navire a été transféré en Grèce le 8 juillet 1981 et a servi dans la marine hellénique sous le nom de HS Kriezis (D-217). Elle a été frappée en 1994. Le 8 avril 2002, le navire a été retiré de la baie de Souda, en Crète, pour être remorqué en Turquie pour y être démoli.


Corry DD-817 - Histoire


J'ai lu les histoires de Waller et j'ai quelques corrections et histoires à ajouter. J'ai rejoint le navire à Norfolk dès la sortie du Boot Camp et de l'école Radar "A" des Grands Lacs en juin 1968.

Nous sommes partis sur la croisière du Vietnam le 22 septembre 1968 et sommes revenus le 18 avril 1969. Nous étions à bord du DesDev 362, composé du USS Robert L. Wilson DD 847, du USS Corry DD 817 et du Douglas H. Fox DD 779. Environ un jour à l'extérieur de Norfolk, le Fox a eu un flashback dans sa chaudière et plusieurs membres d'équipage ont été tués et/ou blessés, le Wilson a emmené les blessés à Charleston et le Sorry a escorté le Fox jusqu'à Charleston et nous, sur le Waller, on nous a dit de continuer à San Diego. Nous avons retrouvé les Wilson et les Désolé là-bas.

Pendant que nous étions en poste à Phan Thiet, le capitaine nous a fait mouiller (pas dans aucun rapport, j'en suis sûr) mais cela nous a assurément rendus précis ! Je me souviens qu'une nuit juste avant de quitter le quart (vers 2000), le navire avait reçu un appel de NGFS pour 60 cartouches d'obus de 5 pouces. Au moment où le navire avait été balancé par la marée de telle manière que seul le canon arrière pouvait être tiré. Tous les soixante cartouches provenaient de ce support et comme mon compartiment était sous ce support, je me suis endormi (quand vous êtes à bâbord et à tribord, vous dormez chaque fois que vous le pouvez) tandis que tous les plafonniers se sont cassés et sont tombés tandis que les 60 obus ont tiré jusqu'au compartiment était complètement sombre (sauf pour les feux rouges). Le lendemain, les EM ont remplacé toutes les lumières, mais pas pour la dernière fois.

Après notre retour à Subic Bay, les canons des deux montures ont été changés. Il y a eu beaucoup de mal à sortir le canon avant. L'appel d'offres (un plus ancien avec une grue pleine) a laissé tomber un câble dans le baril et a essayé de le retirer (après environ un jour en utilisant un marteau pour faire tourner le baril). Ils ont essayé plusieurs fois avec le Tender penché et le Waller sorti de l'eau. J'étais au combat et j'ai senti le navire monter puis tomber. Après avoir ramassé le navire, le câble s'est rompu et le navire est tombé dans l'eau assez fort. Je me souviens du tendre équipage debout le long des rails tandis que leur navire se balançait probablement plus que lorsqu'il était en mer. (Je pense qu'ils ont finalement dû couper le canon avec des torches) Quand il est arrivé au fond en juin 70 (déception), les canons n'avaient tiré qu'une dizaine de fois avec les nouveaux canons.

De plus, alors que l'avion gardait l'USS Ranger, nous avons eu la malheureuse occasion de devoir récupérer un pilote au sol qui s'est écrasé. Son corps a été conservé dans la glacière jusqu'à ce que nous atteignions la baie de Subic. C'était un décollage de nuit, pendant la journée les hélicoptères pouvaient atteindre tous les pilotes en panne bien avant nous et les sauver.

Après son retour à Norfolk le 18 avril 1969, le navire a subi une inspection approfondie. Il y avait des rumeurs d'aller à Bayonne, NJ comme navire-école (j'étais censé rester à bord), ou d'être vendu à la marine italienne. Hélas Waller avait bien dépassé son apogée et venait d'être mis hors service. (ce n'était jamais un navire-école.) J'étais là pour le déclassement et après mon congé, j'ai été transféré sur l'USS Hawkins DD 873.

Je ne suis pas sûr de ce que vous voudrez utiliser, mais je peux vous assurer que tout est vrai car j'étais là-bas. J'étais RD3 au Département des opérations, Division OI et j'ai travaillé au Centre d'information de combat (CIC).


USS Corry (DD-817), destroyer de classe Gearing, Naval Air Station, Pensacola, Floride

L'USS Corry (DD/DDR-817) était un destroyer de classe Gearing de la marine des États-Unis, le troisième navire de la marine nommé en l'honneur du lieutenant-commandant William M. Corry, Jr. (1889-1920), un aviateur naval qui a reçu à titre posthume le Médaille d'honneur.

Corry a été lancé le 28 juillet 1945 par Consolidated Steel Corp. of Texas, Orange, Texas, parrainé par Mlle Corry commandée le 27 février 1946, commandée par le commandant M. S. Shellabarger et rapportée à la flotte de l'Atlantique.

Corry a navigué de Galveston, Texas, le 28 mars 1946 pour un entraînement au shakedown dans la mer des Caraïbes et est arrivé à Norfolk, Virginie, le 10 juillet. Après une période de service dans les eaux européennes et la mer Méditerranée du 23 juillet 1946 au 19 mars 1947, Corry a mené des croisières d'entraînement de la Réserve du Potomac River Naval Command, puis s'est rendu à Pensacola, en Floride, pour servir de garde d'avion pour les porte-avions opérant au large Floride du 22 septembre 1947 au 28 avril 1950.

Corry a rejoint le Destroyer Squadron 8 (DesRon 8) à Norfolk le 22 mai 1950 pour des exercices anti-sous-marins qui comprenaient une croisière à Québec en juillet. Du 2 septembre au 12 novembre, il a servi avec la 6e flotte en Méditerranée et a rejoint une croisière d'aspirants vers l'Europe du Nord, visitant Gotesburg et Cherbourg, en France, du 1er juin au 27 juillet 1951. Son prochain tour de service avec la 6e flotte a été du 22 avril au 23 octobre 1952. Le Corry a quitté Norfolk pour des opérations locales jusqu'au 1er avril 1953, date à laquelle il a été désarmé pour être converti en destroyer de piquetage radar. Elle a été reclassée DDR-817, le 9 avril 1953.

Recommandé le 9 janvier 1954, Corry a transporté des aspirants du NROTC lors d'une croisière à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et à travers le canal de Panama pour des opérations à Balboa à l'été 1954. De septembre 1954 à 1960, Corry a alterné quatre périodes de service avec la 6e flotte dans le Méditerranée avec des opérations à partir de Norfolk le long de la côte est et des exercices dans les Caraïbes.

Corry revint au DD-817 le 1er janvier 1964.

Corry a effectué une croisière dans le Pacifique occidental de septembre 1968 à avril 1969 en soutien aux forces américaines au Vietnam. Le navire a parcouru 49 125 milles marins (90 980 km 56 532 mi) aller-retour au départ de Norfolk, en Virginie. Tout en soutenant les forces américaines pendant la guerre du Vietnam, le navire a tiré 6 607 obus de 5 "38 cal, détruit 72 structures et bunkers avec 15 ennemis connus.

Le Corry a été désarmé et rayé du registre des navires de la marine le 27 février 1981.

Pour les autres navires du même nom, voir navire grec Kriezis.

Le navire a été transféré en Grèce le 8 juillet 1981 et a servi dans la marine hellénique sous le nom de Kriezis (D217). Elle a été frappée en 1994. Le 8 avril 2002, le navire a été retiré de la baie de Souda, en Crète, pour être remorqué en Turquie pour y être démoli.


Contenu

Corry a navigué de Galveston, Texas, le 28 mars 1946 pour un entraînement au shakedown dans les Caraïbes et est arrivé à Norfolk, Virginie, le 10 juillet. Après une période de service dans les eaux européennes et méditerranéennes du 23 juillet 1946 au 19 mars 1947, Corry a mené des croisières d'entraînement de réserve du Potomac River Naval Command, puis s'est rendu à Pensacola, en Floride, pour servir de garde d'avion pour les porte-avions opérant au large de la Floride du 22 septembre 1947 au 28 avril 1950.

Corry rejoint le Destroyer Squadron 8 (DesRon 8) à Norfolk le 22 mai 1950 pour des exercices anti-sous-marins qui comprenaient une croisière à Québec en juillet. Du 2 septembre au 12 novembre, il a servi avec la 6e flotte en Méditerranée et a rejoint une croisière d'aspirants vers l'Europe du Nord, visitant Gotesburg et Cherbourg, en France, du 1er juin au 27 juillet 1951. Son prochain tour de service avec la 6e flotte a été du 22 avril au 23 octobre 1952. Corry a navigué de Norfolk pour des opérations locales jusqu'au 1er avril 1953 quand elle a été désarmée pour la conversion en destroyer de piquetage de radar. elle a été reclassée DDR-817, 9 avril 1953.

Remis en service le 9 janvier 1954, Corry transporté des aspirants du NROTC lors d'une croisière à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, et à travers le canal de Panama pour des opérations à Balboa à l'été 1954. De septembre 1954 à 1960 Corry a alterné quatre périodes de service avec la 6e flotte en Méditerranée avec des opérations hors de Norfolk le long de la côte est et des exercices dans les Caraïbes.

Corry est revenu à DD-817 le 1er janvier 1964.

Corry a été désarmé et rayé du registre des navires de la marine le 27 février 1981.


Corry DD-817 - Histoire

FERMETURE ÉCLAIR DE LA GUERRE DU VIETNAM

Les Zippos représentés sur cette page illustrent la variété des "thèmes" qui existent dans le monde des Zippos Vietnam. Les Zippos de guerre du Vietnam représentent une catégorie variée et populaire pour les collectionneurs de souvenirs militaires ainsi que pour les fans de Zippo. Il existe des Zippos de l'armée, de la marine, des marines, de l'armée de l'air et des garde-côtes vietnamiens, ainsi que des Zippos pour le RVN, l'Australie et d'autres services. Un sous-ensemble de Zippos de la marine de guerre du Vietnam sont Riverine ou ce qu'on appelle les Zippos de la marine Brown-Water. Il existe différents types de gravures vietnamiennes qui ne sont pas nécessairement mutuellement exclusives : (1) gravées en usine Zippo (2) gravées "sur le terrain" pendant la guerre (3) gravées par des vétérans après la guerre comme souvenirs personnels, et (4) gravés plus récemment pour être vendus comme des Zippos vietnamiens "sur le terrain" à des collectionneurs sans méfiance. Il existe également des contrefaçons, c'est-à-dire des briquets qui ressemblent beaucoup à de véritables Zippos auxquels les collectionneurs doivent faire attention.

Ce Zippo de 1966 indique "Vietnam 66-67 Da Nang US Marine Corps" et à peine visible dans l'écusson naval légèrement gravé se lit "Smokey '66". Le verso indique "Oui, bien que je marche à travers la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal car je suis le fils le plus méchant d'une chienne de la vallée" Le nom "Danny" est également légèrement gravé au dos.

1965 Zippo gravé sur le terrain, avec une carte du Vietnam d'un côté et "LE Dunbar, 2116168, USMC, Chu Lai, Danang, Viet-Nam" de l'autre.

Logo USMC 1st Marine Division sur le devant, carte du Vietnam au verso, un Zippo 1966 gravé en usine

1967 Zippo. Un côté est gravé "To Pop, Merry Christmas, from John, '67". L'autre côté a apparemment gravé sur le terrain "La liberté pour ceux qui se sont battus, ça a une saveur particulière que les protégés ne connaîtront jamais".

1967 Zippo pour "Troop E, 17th Cavalry Viet Nam" avec insigne attaché pour les Black Knights VMFA-314 . Le dos lit "Vietnam 67-68 Hue Tuer pour la paix était comme baiser pour la virginité". Bien qu'il s'agisse d'un véritable Zippo, la fixation et les gravures sont susceptibles d'avoir été réalisées après la guerre.

Zippo 1968 gravé sur le terrain appartenant à Jack Treanton, USMC, qui a apparemment servi de 1967 à 1969 à Khe Sanh, Dung Ha, Phu Bai, Quang Tri, An Hoa, Chu Lai et Da Nang

1962 Zippo gravé avec « S-CES Feb 66 » sur le couvercle et « 124th Med Det (DS) » avec un logo cadeus sur le boîtier. C'était un détachement médical d'optométrie

T1969 Zippo with a logo "Det 11 Portcall 619 TCS" referring to the 619th Tactical Control Squadron Detachment 11 based at Tan Son Nhut AB


Voir la vidéo: Tõusuvesi. Rahvarinde ajalugu. (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Aiston

    Je crois que vous faites une erreur. Je propose d'en discuter. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.

  2. Tusho

    Phrase correcte

  3. Askuwheteau

    Je m'abstiendrai de commentaires.

  4. Abdi

    Je m'excuse de vous avoir interrompu, je voulais aussi exprimer votre opinion.

  5. Harelache

    est absolument conforme

  6. Radi

    Merveilleux, c'est une chose très précieuse

  7. Orrin

    Certainement.



Écrire un message