Podcasts

Comment la légende construit l’identité nationale française: Jeanne d’Arc

Comment la légende construit l’identité nationale française: Jeanne d’Arc

Comment la légende construit l’identité nationale française: Jeanne d’Arc

Par Stephanie Louise Coker

Thèse de doctorat, Louisiana State University, 2007

Résumé: Depuis le XVe siècle, des auteurs français (re) racontent l’histoire de Jeanne d’Arc. Il y a un sentiment d'intemporalité qui accompagne son accueil par le public français. Dans cette étude transhistorique, je regarde la légende de Jeanne à la lumière de quatre siècles et révèle comment les auteurs français (ré) s'approprient la Pucelle à leurs propres fins politiques. Avec le opportunité de l’apparence de Jeanne, j’étudie la nature sexuée de ses représentations. Bref, j’examine comment la légende de Jeanne construit, reconstruit et déconstruit l’identité nationale française.

En 1429, Christine de Pisan compose Ditié de Jehanne d’Arc, un poème qui célèbre sa contemporaine dans la France du XVe siècle. Le poème de Pisan apparaît vers la fin de la guerre de Cent Ans lorsque la France est occupée par les Anglais. Pendant cette période, le peuple doutait de la légitimité de Charles VII et la monarchie française était en danger. Alors que les différentes factions en France commencent à unir leurs forces, la nouvelle nation française est née.

Dans la France du XVIIe siècle, la monarchie gagne en prestige puisque Louis XIV prendra bientôt le trône. En 1642, François Hédelin d’Aubignac écrit le drame La Pucelle d’Orléans, dans lequel il dépeint la Pucelle comme un rhéteur éloquent qui commande la salle d'audience. En cette période d’absolutisme, Jeanne d’Aubignac est parallèle au roi.

Pendant l'ère de la raison, Voltaire écrit sa fausse épopée La Pucelle d’Orléans (1762) dans laquelle il questionne la pureté de Jeanne. Cet ouvrage scandaleux offre un commentaire politique, conseillant au public français crédule de remettre en question les institutions établies, à savoir la monarchie et l'Église. L’épopée de Voltaire anticipe l’un des plus grands tournants nationaux pour la France: la révolution.

Au XXe siècle, la France subit l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Drame de Jean Anouilh L’Alouette (1953) propose un commentaire d'après-guerre sur l'état de la France qui doit reconstruire l'identité nationale française après la Libération. À une époque où le théâtre absurde a émergé, la pièce d’Anouilh reflète l’absurdité de la guerre. L'auteur écrit un héros masculin et défend l'individu: fidèle à lui-même et responsable de ses propres actes.


Voir la vidéo: Jeanne dArc 2 minutes dhistoire (Novembre 2021).