Podcasts

Nouveaux livres médiévaux: personnes et lieux

Nouveaux livres médiévaux: personnes et lieux

Cinq livres publiés en 2017 qui pourraient être sur l'étagère de n'importe quel médiéviste.

Une brève histoire du christianisme médiéval

Par G.R. Evans

I.B. Tauris
ISBN: 9781784532833

Description de l'éditeur: Qu'est-ce que les gens croyaient vraiment au Moyen Âge? Une grande partie de notre sens de la période médiévale nous est venue des écrits des savants: les abbés, les prieurs, les magnats, les théologiens scolastiques et d'autres qui, entre eux, et à travers la chrétienté, contrôlaient le mécanisme de l'Église et de l'État. Pour G R Evans, on a trop insisté sur une élite gouvernante et trop peu sur celles - la grande masse des semi-alphabètes et analphabètes, et les classes moyennes émergentes - qui se tenaient en dehors des cercles les plus intimes du pouvoir ecclésiastique, des privilèges et de l'éducation. Son livre donne enfin le poids approprié à la littérature négligée de la religion démotique: la vie des saints; des écrits de ceux - y compris des laïques - qui ont eu des expériences mystiques; et des textes vivants contenant des histoires pour l'édification populaire. Allant largement, de la chute de Rome aux idées de la Réforme, l'auteur aborde des sujets vitaux comme l'appel du monachisme, l'attrait des croisades, la montée des frères et la crise aiguë de l'hérésie. Comme le révèle Evans, le christianisme médiéval a été façonné avant tout par sa promesse de salut ou de perdition éternelle.

Société noble: cinq vies de l'Allemagne du XIIe siècle

Traduit par Jonathan R. Lyon

Presse universitaire de Manchester
ISBN: 978-0-7190-9103-2

Extrait: Ce volume vise à éclairer la diversité de l'expérience aristocratique en fournissant cinq textes, traduits en anglais pour la première fois, qui montrent comment des nobles et des femmes de tout le royaume allemand ont vécu et sont morts entre environ 1075 et 1200. Les sujets de ces travaux - un margrave, un évêque, un magistra, une abbesse et un comte - étaient tous des personnages importants du royaume allemand. Lire ensemble ces cinq sources, c'est apprécier à quel point les intérêts politiques, militaires, économiques, religieux et spirituels pourraient être interconnectés pour certains des principaux membres de la noblesse du XIIe siècle - et pour les auteurs qui ont écrit à leur sujet. Qu'il s'agisse de combattre pour l'empereur en Italie, d'amener les chrétiens aux païens dans ce qui est aujourd'hui le nord de la Pologne, ou de fonder, réformer et gouverner des communautés monastiques au cœur du royaume allemand, les sujets de ces textes attirent l'attention sur certaines des nombreuses façons dont l'élite la culture a façonné la société européenne au Moyen Âge central.

Maïmonide et les marchands: loi et société juives dans le monde islamique médiéval

Par Mark R. Cohen

Presse de l'Université de Pennsylvanie
ISBN: 9780812249149

Extrait: Les recherches pour ce livre ont commencé de façon inattendue, avec mon étude de la pauvreté et de la charité dans la communauté juive de l'Égypte médiévale. Ce travail est basé principalement sur des preuves documentaires de la Geniza du Caire sur les pauvres et ceux qui sont venus à leur secours - que ce soit par le biais de la charité privée ou des institutions communales. Pour la position normative de la loi juive (halakha), J'ai consulté le Code de Maïmonide, la Mishneh Torah - plus précisément, la section «Lois des dons pour les pauvres» (Hilkhot mattenot «aniyyim). Les lois des dons pour les pauvres de Maïmonide représentaient la première tentative de rassembler et de codifier systématiquement tous les enseignements rabbiniques sur la charité, assemblés à partir de décisions disséminées dans la Bible et dans la littérature talmudique et post-talmudique. À ma grande surprise, j'ai découvert que plusieurs décisions énigmatiques sur la charité dans le Code sur lesquelles certains commentateurs médiévaux s'étaient perplexes pouvaient être expliquées en tirant parti des preuves de Geniza de la façon dont la charité fonctionnait «sur le terrain». J'ai émis l'hypothèse que d'autres sujets du Code relatifs à la vie quotidienne pourraient être éclairés de la même manière en utilisant la même méthodologie. Le droit commercial semble un candidat évident pour une enquête plus approfondie.

L'Empire fatimide

Par Michael Brett

Presse universitaire d'Édimbourg
ISBN: 9780748640775

Aperçu de l'éditeur: L'empire fatimide en Afrique du Nord, en Égypte et en Syrie était au centre de l'histoire politique et religieuse du monde islamique au Moyen Âge, de l'effondrement de `` l'empire abbasside au Xe siècle, aux invasions de la Seljuqs dans le onzième et les croisés dans le douzième, conduisant à son extinction par Saladin. En tant qu'Imam et Calife, le souverain fatimide a prétendu hériter de l'autorité religieuse et politique du Prophète, une revendication qui a inspiré la conquête de l'Afrique du Nord et de l'Égypte et une suite de croyants aussi loin que l'Inde. La réaction que cela a provoquée a été cruciale pour l'évolution politique et religieuse de l'islam médiéval. Ce livre combine les histoires séparées de l’ismaïsme, de l’Afrique du Nord et de l’Égypte avec celle de la dynastie dans un récit cohérent. Il relie ensuite ce récit à l'histoire plus large de l'islam pour fournir un récit qui établit la signification historique de l'empire.

Jérusalem médiévale: forger une ville islamique dans des espaces sacrés pour les chrétiens et les juifs

Par Jacob Lassner

Presse de l'Université du Michigan
ISBN: 978-0-472-13036-8

Extrait: Piqué par un regain d'intérêt pour la Terre Sainte et sa ville la plus sainte, un certain nombre d'archéologues, d'historiens et d'historiens de l'art se sont à nouveau tournés vers une question soulevée pour la première fois par les érudits du XIXe siècle: quand et dans quelles circonstances Jérusalem, un ville longtemps vénérée par les juifs et les chrétiens, devenue un lieu sacré pour les musulmans? Car avec une grande révérence, les musulmans sont venus voir Jérusalem comme un lieu saint d'une importance religieuse comparable à la Mecque et à Médine, les villes d'Arabie qui ont donné naissance au prophète Mahomet et à sa première communauté musulmane. Si revisiter l'émergence de Jérusalem en tant que ville islamique ne suffisait pas à remplir un rôle savant, ce livre couvre un terrain moins fréquenté et pose une deuxième question: pourquoi certaines autorités musulmanes médiévales ont-elles besoin d'aller à l'encontre du poids de la tradition islamique et de nier Jérusalem un statut exalté semblable aux villes saintes d'Arabie?


Voir la vidéo: SECONDE: La Méditerranée médiévale, espace déchanges et de conflits (Novembre 2021).