Podcasts

Le garçon qui était une fille: le roman du silence

Le garçon qui était une fille: le roman du silence


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Par Minjie Su

Supposons que les filles ne puissent pas hériter, mais que votre seul enfant soit une fille et que vous ayez un héritage énorme, que ferez-vous? Étant donné que tenter de changer la loi peut être trop difficile pour être une tâche individuelle, il est beaucoup plus facile d'habiller la fille en garçon et de tromper tout le monde. Avec un peu de chance, vous pourriez vous en sortir.

C'est précisément ce que fait Cador, duc de Cornwell, lorsqu'il découvre que son héritier nouveau-né est une fille, et que le roi Eban d'Angleterre vient d'interdire l'héritage des filles il n'y a pas si longtemps. Juste au cas où ils ne produiraient pas d'héritier masculin plus tard, Cador et sa femme Eufemie décident d'élever la fille comme un fils. Comme pour étouffer son identité, la fille porte bien son nom Silence - Silence.

Composé dans la seconde moitié du XIIIe siècle, La romance du silence cependant est tombé dans le silence jusqu'en 1911, lorsque le manuscrit (MME. Mi.LM.6, Université de Nottingham) a été découvert dans une boîte d’un manoir en Angleterre, portant la mention «vieux papiers - sans valeur». On sait peu de choses sur l’auteur, sauf qu’à la fin du poème, il s’identifie comme «Heldris of Cornwall», qui est probablement un pseudonyme tiré de Geoffrey of Monmouth. Historia regum Britanniae (Histoire des rois de Grande-Bretagne).

La romance s'étend sur deux générations. Cela commence avec le mariage du roi Eban avec Eufeme, une princesse norvégienne, et un combat entre deux chefs d'accusation pour deux héritières qui a conduit à la mort des deux candidats. Pleurant la mort inutile de bons combattants, le roi Eban décrète que seuls les fils peuvent hériter de cette terre aussi longtemps qu'il vit. Ensuite, l'histoire se tourne vers Cador et un dragon hors de nulle part qui fait griller 30 hommes du roi Eban. Cador seul a le courage d'affronter le dragon, mais il ne frappe que lorsque le dragon est trop lourd de nourriture pour bouger - cela semble plutôt stupide et indigne pour un dragon de descendre comme ça, mais, comme nous le verrons plus tard, ce détail peut ne pas être une écriture paresseuse de la part de l'auteur.

Après avoir tué le dragon, Cador est récompensé par la main d'Eufemie en mariage et une immense richesse, mais un problème demeure: il n'a vraiment pas de fils. Cela conduit à la ruse susmentionnée: Silentius est élevé en tant qu'homme, bien enseigné dans toutes les compétences chevaleresques et tout aussi courtois que n'importe lequel de vos chevaliers préférés. Il sait très bien qu'il est une fille, ce qui le trouble beaucoup, surtout quand il est approché et reproché par la personnification de la Nature, qui se bat avec Nurture. Cependant, Silentius décide d'être pratique et écoute Reason à la place: s'il se révèle à qui que ce soit, ses parents seront déshonorés, alors qu'il sera probablement mis à mort. La survie est apparemment la plus importante de toutes.

Mais Silentius fait plus que simplement survivre - il s'épanouit. Après une série d’aventures dans des pays étrangers, Silentius est amené à la cour d’Eban et célébré comme un grand ménestrel. Frappée par la beauté et la grande habileté de la jeunesse, la reine Eufeme tombe amoureuse de Silentius et le désire - nous dit-on - autant qu'Iseult aspire à Tristan. Mais nous savons que Tristan est en fait une fille, et elle est un chevalier trop loyal pour trahir le roi - cette connaissance rend la référence à Tristan et Iseult non seulement comique mais aussi une parodie amusante; le public médiéval a certainement aussi bien ri que nous. Bien que Silence ait réussi à esquiver les avances de la reine, malheureux pour lui, l’amour se transforme bientôt en haine - la reine souhaite maintenant faire tuer Silence. Quelques vaines tentatives plus tard, elle l'envoie capturer Merlin, qui, dit-on, ne pourra jamais être capturé par des hommes.

Maintenant, c’est l’un des moments «Aucun homme ne peut me tuer» - «Je ne suis aucun homme», qui est aussi la quintessence de la romance. La façon dont Silence capture Merlin est parallèle à la façon dont Cador tue le dragon - ici, nous avons les deux générations liées ensemble. Instruit par un mystérieux sage, Silence rôtit la viande mais la rend très salée. Bien qu'il ait vécu dans la nature comme une bête, Merlin est incapable de résister à la nourriture cuite (c'est-à-dire à la nourriture humaine appropriée). Il avale la viande avant de se rendre compte qu'elle n'est pas très bien épicée. Puis il aperçoit un pot que Silence place à proximité et se précipite vers lui, pensant que c'est de l'eau alors que c'est en fait du miel; le boire rend la soif encore plus insupportable. Le deuxième pot est plein de lait - toujours pas utile. Le troisième est le vin - cette fois, cela aide, mais cela rend Merlin ivre et somnolent. Tout comme Cador tue le dragon paresseux avec facilité, Silence capture Merlin.

Mais le parallèle existe non seulement entre Cador et Silence, mais aussi entre Silence et Merlin. Vous vous souvenez quand Nature et Nourrir débattent sur le Silence? Nurture était contente et se croyait triomphante à l'époque, car Silence décida d'être ce pour quoi elle avait été éduquée plutôt que ce pour quoi elle était née. Cependant, maintenant Nurture est furieux, car avec succès qu'elle ait entraîné Merlin à être une bête et à vivre d'herbes et d'herbes, Merlin se détourne de tout cela à la première odeur de viande rôtie.

Avec le triomphe final de la Nature, le moment est venu de démasquer le Silence. Sur le chemin du palais d'Eban, Merlin se moque de diverses personnes sans raison apparente. Attaqué par les gens comme un faux prophète et pressé par le roi Eban, Merlin est obligé de révéler les raisons de son rire: il se moque d'un groupe de lépreux mendiant l'aumône parce qu'ils se tiennent sur des trésors enfouis; à un homme enterrant son enfant avec un prêtre à ses côtés parce que l'enfant est en fait celui du prêtre. Enfin, il se moque d’une nonne de l’entourage de la reine car cette nonne n’est qu’une femme en tenue, tout comme Silence n’est habillé qu’en homme. La «religieuse» se révèle être l’amante déguisée de la reine, tandis que, émerveillé par tous, Silence révèle pourquoi «elle» devient «il». La romance se termine par une fin heureuse classique: la reine est punie de mort et Silence, qui change maintenant son nom en Silentia, devient la nouvelle reine.

Vous pouvez lire toute l'histoire enSilence: une romance française du XIIIe siècle, édité et traduit par Sarah Roche-Mahdi.

Vous pouvez suivre Minjie Su sur Twitter @minjie_su 

Image du haut: Un chevalier représenté dans un manuscrit du XIIIe siècle - British Library MS Royal 20 C VI f. 4v


Voir la vidéo: TOP 10 des CHOSES BIZARRES qui ont POUSSÉ sur le CORPS HUMAIN! (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Victoriano

    Je vois aussi cela de temps en temps, mais je n'y ai pas attaché d'importance auparavant.

  2. Emil

    Vous n'êtes pas correcte. Discutons-en.

  3. Nikolmaran

    Juste ce qui est nécessaire, je vais participer. Ensemble nous pouvons arriver à la bonne réponse. je suis assuré.

  4. Farrel

    Je vous demande pardon, cela ne me convient pas. Existe-t-il d'autres variantes ?



Écrire un message